1K Partage

La fonte des calottes glaciaires au Groenland et dans l’Antarctique ainsi que la fonte des glaciers du monde entier, font progressivement monter le niveau de la mer. Selon une équipe de recherche internationale dirigée par l’Université de Zürich, à eux seuls, les glaciers ont perdu plus de 9000 milliards de tonnes de glace depuis 1961, augmentant ainsi les niveaux d’eau de 27 millimètres.

Les glaciers ont perdu plus de 9000 milliards de tonnes (soit 9’625’000’000’000 de tonnes pour être précis) de glace entre 1961 et 2016, ce qui a augmenté le niveau de la mer de 27 millimètres au cours de cette période. Les glaciers en Alaska ont été les principaux contributeurs, suivis de la fonte des champs de glace en Patagonie et des glaciers dans les régions arctiques.

Les glaciers des Alpes européennes, du Caucase et de la Nouvelle-Zélande ont également subi une importante perte de glace. Cependant, en raison de leurs zones glacées relativement petites, ils n’ont joué qu’un rôle mineur en ce qui concerne la hausse des niveaux de l’eau à l’échelle mondiale.

fonte glacier elevation niveau mer rechauffement climatique changement climat

Fonte des glaciers dans l’Arctique russe. Cette image montre les glaciers bleus de l’archipel Franz Josef Land (de couleur brun rougeâtre). Les glaciers sont recouverts de peu ou pas de neige (on la voit en blanc), ce qui indique clairement une perte de masse importante. Crédits : Copernicus Sentinel data 2017

Pour réaliser cette étude, l’équipe internationale de recherche a combiné des observations glaciologiques de terrain à des mesures par satellites géodésiques. Les mesures numériques à la surface de la Terre ont permis de fournir des données concernant les changements d’épaisseur de glace à différents points dans le temps. De ce fait, les chercheurs ont pu reconstituer les changements d’épaisseur de glace de plus de 19’000 glaciers dans le monde entier.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Sur le même sujet : Des scientifiques ont découvert une énorme cavité se développant sous l’Antarctique

Cela a également été possible grâce à la base de données complète créée par le Service mondial de surveillance des glaciers (regroupant des données à partir de son réseau mondial d’observateurs), à laquelle les chercheurs ont ajouté leurs analyses par satellite.

« En combinant ces deux méthodes de mesure avec l’ensemble de données complet, nous pouvons estimer combien de glace a été perdue chaque année dans toutes les régions de montagne depuis les années 1960 », a expliqué Michael Zemp, qui a dirigé l’étude. « Les mesures glaciologiques effectuées sur le terrain définissent les fluctuations annuelles, tandis que les données satellites nous permettent de déterminer la perte de glace globale sur plusieurs années, voire des décennies », a-t-il ajouté.

335 milliards de tonnes de glace sont perdues chaque année…

La perte de masse globale des glaciers a considérablement augmenté au cours de ces 30 dernières années, et est actuellement d’environ 335 milliards de tonnes de glace perdues chaque année. Cela correspond à une augmentation du niveau des mers de près d’un millimètre par an. « Globalement, nous perdons l’équivalent de trois fois le volume de glace stockée dans l’intégralité des Alpes européennes – et ce, chaque année », a expliqué le glaciologue Zemp.

En effet, la glace fondue des glaciers représente 25 à 30% de l’augmentation actuelle du niveau de la mer. Cette perte de glace de tous les glaciers correspond à peu près à la perte de la masse de glace du Groenland, et dépasse de loin celle de l’Antarctique.

Source : Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1K Partage
1K Partage
Partager via
Copier le lien