Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [et supprimez la pub]
[-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Un fossile d’un T-Rex et d’un Triceratops figés dans un combat perpétuel sera enfin étudié et révélé au public

fossile t-rex triceratops bataille revele public
| Christopher Srnka

Durant leur règne qui a duré plus de 160 millions d’années, les combats entre dinosaures étaient fréquents, opposant cruellement tout type de gabarit et de férocité, mais il y avait également des batailles plus équilibrées entre de véritables titans. Quand ils ne combattaient pas en groupe de façon stratégique, il arrivait parfois que certains s’affrontent en duel. C’est notamment le cas d’un T-rex et d’un Triceratops, qui semblent s’être battus jusqu’à la mort selon ce que nous révèle un fossile unique en son genre et longtemps convoité. Surnommé « Dueling Dinosaurs » (dinosaures en duel), le fossile a été acheté et offert pour études au Musée des sciences naturelles de Caroline du Nord, où il y sera également exposé.

Dans l’imaginaire collectif, ce sont les plus grands dinosaures que nous voyons se battre éternellement. Et comme le révèle maintenant cet étonnant fossile qui nous est littéralement offert par la nature, ces combats étaient bien réels. Le public pourra maintenant le voir de ses propres yeux, et les scientifiques pourront enfin étudier le fossile dans les détails, promettant on l’espère de nouvelles découvertes concernant ces deux titans de l’ère mésozoïque.

Le fossile « Dueling Dinosaurs » a été découvert en 2006, mais jusqu’à présent, il n’a été vu que par une poignée de personnes. Il montre un T-rex et un Triceratops en plein combat, se battant littéralement jusqu’à la mort. Le duo est conservé dans un fossile exposé pour la première fois au Musée des sciences naturelles de Caroline du Nord.

À LIRE AUSSI :
Découverte d'un « anus » de dinosaure extrêmement bien conservé

Contrairement aux modèles classiques où les squelettes (fossiles) de dinosaures sont préservés puis assemblés pour être exposés en position debout, le musée prévoit ici d’exposer le fossile encastré dans du grès, alors que les paléontologues du personnel retirent lentement le sédiment qui entoure les os. Durant cette période, les visiteurs du musée pourront également poser des questions aux paléontologues en activité pendant qu’ils travaillent sur l’exposition.

Une mine d’or d’informations scientifiques

« Il y a une telle mine d’or d’informations scientifiques à découvrir », a déclaré le directeur du musée, Eric Dorfman, au Charlotte Observer. « Nous avons déjà la réputation fantastique de permettre aux gens de voir la science se dérouler en temps réel. Les gens peuvent s’approcher et voir les chercheurs faire leur travail. Ce fossile nous permet de faire passer cette idée au niveau supérieur avec des gens qui s’engagent […] en temps réel ».

Reconstitution du scénario du combat

Avec une taille d’environ 2,7 mètres, le tyrannosaure aurait été un adolescent (un adulte faisant entre 4 et 6 m), a déclaré Zanno, le paléontologue en chef du musée. L’animal est couché en boule, la tête en bas, les dents pointées vers le haut. « C’est une position de mort courante pour les tyrannosaures ». De l’autre côté de la pièce, dans son propre morceau de grès, le crâne du tricératops présente un motif en forme de grille, qui selon Zanno semble régler le long débat sur la question de savoir si les dinosaures avaient des écailles.

À LIRE AUSSI :
Découverte d'un rhinocéros laineux extrêmement bien conservé en Sibérie

Un premier indice pour imaginer un scénario est la présence de dents de T-rex incrustées dans le squelette du tricératops. Les fissures dans le crâne du tyrannosaure sont également intrigantes, mais le sédiment autour de l’os est également fissuré, de sorte que les dommages pourraient être naturels ou avoir été provoqués par un coup de sabot de Triceratops.

Zanno propose d’ores et déjà deux scénarios. Le premier serait que le tricératops était déjà mort lorsque le T-rex a trouvé la carcasse. Le carnivore serait donc mort dans un combat avec un autre dinosaure. Dans un second scénario, une meute de jeunes tyrannosaures a trouvé les tricératops morts, s’est nourrie et a tué un de ses membres, plus faible, pour avoir une plus grande part. En effet, de nombreuses dents ont été retrouvées sur le site, ce qui n’exclut pas un tel scénario.

Une acquisition chère, mais riche

Les fossiles ont été acquis pour 6 millions de dollars par l’organisation à but non lucratif Friends of the North Carolina Museum of Natural Sciences, grâce à des fonds privés. Ils seront offerts à la collection de paléontologie des vertébrés du musée. À noter que la construction du SECU DinoLab, un nouveau laboratoire du musée consacré aux dinosaures, débutera en 2021.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

« Nous n’avons pas encore étudié ce spécimen, c’est une frontière scientifique. La préservation est phénoménale, et nous prévoyons d’utiliser toutes les innovations technologiques disponibles pour révéler de nouvelles informations sur la biologie du T-rex et du Triceratops. Ce fossile va changer à jamais notre vision des deux dinosaures préférés du monde », a déclaré le Dr Lindsay Zanno, responsable de la paléontologie au Musée des sciences naturelles de Caroline du Nord.

À LIRE AUSSI :
Un « fast-food » exceptionnellement bien conservé découvert à Pompéi

Cette vidéo montre un aperçu du fossile « Dueling Dinosaurs », désormais conservé au Musée de Caroline du Nord :

Laisser un commentaire
Plus d'articles
glace carbonique pour conserver vaccins
Quel est le rôle de la glace carbonique dans la conservation des vaccins ?