Mars sous les projecteurs ce mois-ci : la planète a été très proche de la Terre et en opposition

opposition mars octobre 2020
Cliché de Mars capturé le 12 mai 2016 par Hubble. | NASA, ESA, Hubble Heritage (STScI/AURA), J. Bell (ASU) & M. Wolff

Cette semaine a été marquée par une belle opportunité d’observation pour tous les astronomes amateurs : ce mardi 13 octobre, Mars se trouvait en opposition. Située à son point le plus proche de la Terre, directement face au Soleil, elle était particulièrement brillante. Ce qui a donné lieu à nombre de magnifiques clichés de la planète rouge.

Ce mois d’octobre compte plusieurs rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés d’astronomie. Parmi eux, l’opportunité d’observer en détails cette planète rocheuse, sur laquelle l’Homme pourrait un jour poser le pied…

Une position propice à l’observation

Pendant l’opposition, Mars et le Soleil se trouvent chacun d’un côté de la Terre, les trois étant parfaitement alignés. Ainsi, de notre point de vue, Mars se lève à l’est au moment où le Soleil se couche à l’ouest, puis vice versa. Elle est ainsi visible toute la nuit. Un événement rare ? Pas vraiment : les oppositions se produisent tous les 26 mois environ.

schéma opposition mars
Pendant l’opposition, Mars et le Soleil se trouvent chacun d’un côté de la Terre. Cette fois-ci, Mars se trouvait en outre très près de la Terre, ce qui a permis de l’observer très distinctement. Crédits : Twitter/NASA Mars

La Terre met 365 jours pour parcourir la totalité de son orbite autour du Soleil ; Mars met 687 jours pour faire de même, soit presque deux fois plus longtemps. Cela signifie que la Terre et Mars sont généralement situées à des endroits différents sur leurs orbites autour du Soleil. Mais bien évidemment, la Terre étant plus rapide, il arrive qu’elle rattrape et dépasse sa voisine. C’est la raison pour laquelle une opposition se produit tous les 26 mois environ.

Ce qui est plus rare en revanche, c’est que le phénomène se produise lorsque Mars se trouve au plus proche de notre planète (ce qui arrive tous les 15 ou 17 ans). Ce fut le cas ce mardi soir : non seulement Mars était particulièrement brillante, mais elle se trouvait également très près de la Terre. La planète était si nette que tous les astronomes amateurs munis de télescopes ont pu prendre de très belles photos, depuis n’importe quel point d’observation. Un passionné a même partagé sur Reddit une vidéo time-lapse dans laquelle on voit clairement la planète en rotation (crédits : OkeWoke/Reddit) :

My 3 hour timelapse of Mars at Opposition from r/Astronomy

En réalité, c’est une semaine plus tôt, le 6 octobre, que Mars se trouvait au plus proche de la Terre (à 62 millions de kilomètres environ). Comme toutes les planètes du système solaire, l’orbite de Mars est elliptique ; mais elle est caractérisée par une forte excentricité. Lorsque la distance Terre-Mars est minimale, comme ici, on parle d’opposition périhélique ; dans le cas contraire, on parle d’opposition aphélique.

À LIRE AUSSI :
Planète Mars : une fenêtre d'observation parfaite cet automne
inclinaison orbites terre mars
Illustration de « l’inclinaison » relative des orbites de la Terre et de Mars. Crédits : NASA

En outre, l’influence gravitationnelle de Jupiter tend à dévier légèrement le plan orbital de Mars par rapport au nôtre. Tout ceci fait que certaines oppositions périhéliques nous rapprochent plus que d’autres. Lors de l’opposition de 2003, par exemple, Mars s’est trouvée à 55,7 millions de kilomètres de la Terre, une proximité jamais atteinte en près de 60’000 ans ! Ainsi, Mars peut parfois se trouver au plus proche de la Terre avant l’opposition, et donc, avant qu’elle n’apparaisse la plus brillante. Mais sa proximité était encore suffisante mardi pour profiter du spectacle ; elle reflétait en outre bien plus de lumière solaire.

mars opposition cliché angleterre
Cliché capturé par Dave Eagle (fondateur du site star-gazing.co.uk), depuis Raunds, au sud de l’Angleterre (comté du Northamptonshire). Crédits : Twitter/Dave_StarGeezer

Au cours des siècles passés, l’orbite de Mars s’est de plus en plus allongée, portant la planète encore plus près du Soleil au périhélie, et encore plus loin à l’aphélie. Ainsi, les futures oppositions périhéliques rapprocheront encore davantage la Terre et Mars. Ceci dit, le record de proximité de 2003 sera maintenu jusqu’au 28 août 2287 !

Un mois à deux pleines lunes

Pour observer Mars ce mois-ci, il suffit de regarder vers l’est, une à deux heures après le coucher du Soleil. C’est à minuit qu’elle sera au plus haut dans le ciel. Il est même possible de distinguer la teinte rougeâtre caractéristique de sa surface riche en oxyde de fer, même à l’œil nu.

mars opposition cliché johannesburg
Cliché de Mars capturé par Grant Peterson, le 13 octobre 2020 à 20h45, à Johannesburg. Crédits : Twitter/Grant Petersen

À noter qu’elle ne reviendra pas aussi près de nous avant 2035. Si vous avez manqué le spectacle, sachez que la prochaine situation d’opposition de Mars est prévue pour le 8 décembre 2022. Elle ne sera alors pas si proche qu’elle ne l’était cette semaine, mais néanmoins suffisamment pour créer de belles opportunités d’observation.

Autre événement notable : l’apparition d’une deuxième pleine lune, le 31 octobre (la première était visible le 1er octobre), que l’on désigne communément par « lune bleue » (même si la Lune ne prend aucune teinte particulière). C’est le seul mois de l’année 2020 qui compte deux pleines lunes. Signalons également que la planète Vénus sera bien visible le matin, à l’aube (entre 5h et 8h). Enfin, l’essaim d’étoiles filantes des Orionides, qui apparaît tous les ans au mois d’octobre, atteindra son pic dans la nuit du 21. Si les conditions d’observation sont bonnes, il est possible d’en apercevoir près d’une vingtaine par heure.

Source : NASA

Plus d'articles
royaume-uni drone combat autonome ia muni deux fusils
Le Royaume-Uni a développé un drone de combat autonome (IA) muni de deux fusils