Microsoft : 10 000 licenciements et investissements dans l’IA à coups de milliards de dollars

microsoft annonce suppression 10000 postes
| Pixabay (efes)
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Microsoft investit-elle massivement dans l’intelligence artificielle tout en supprimant 10 000 postes ? C’est probable. Alors que de nombreux médias américains affirment que l’entreprise s’apprête à investir quelque 10 milliards de dollars dans OpenAI, Satya Nadella, le directeur général de Microsoft, vient d’annoncer officiellement la suppression de 10 000 emplois.

Ne nous méprenons pas : il ne s’agit évidemment pas de remplacer les 10 000 humains par des IA. En revanche, il se pourrait bien, comme l’affirme Satya Nadella dans son communiqué, que Microsoft « se concentre sur ses opportunités à court et à long terme ». Et ces temps-ci, les opportunités ont souvent des noms d’intelligences artificielles.

Comme nous l’évoquions récemment dans un article, l’information n’a pas, pour le moment, été officialisée par Microsoft. Plusieurs médias américains l’ont toutefois largement répandue : selon une source externe qu’ils affirment avoir interrogée, le géant de l’informatique serait en discussion avec Open AI, la société fondée par Elon Musk. Objectif : intégrer l’intelligence artificielle GPT-3 à la suite Office. Microsoft serait également en passe d’investir 10 milliards de dollars dans Open AI à cette fin.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Montrez au monde votre passion pour l'espace et que vous soutenez aussi la lutte contre le réchauffement climatique.

Le 17 janvier dernier, Satya Nadella a d’ailleurs ajouté du crédit à ces rumeurs au cours d’une interview accordée au Wall Street Journal. Il a d’abord souligné le fait que ses affinités avec Open AI n’étaient pas nouvelles, puisque les entreprises sont partenaires depuis plusieurs années. Il a développé sur ses intentions d’inclure l’IA à Microsoft, et a également conclu sur le fait que l’on peut s’attendre à ce que « chaque produit de Microsoft soit doté de certaines capacités d’intelligence artificielle qui transformeront complètement les produits ».

Une vague de licenciements dans la Tech

« Ce timing est malencontreux », ironise donc le média Futurism au sujet de cette suppression d’emplois. Au-delà des spéculations que l’on peut faire sur des investissements de la sorte, il faut aussi noter que Microsoft n’est pas la seule entreprise de technologies à avoir supprimé récemment des emplois. Meta s’est séparée récemment de 11 000 de ses employés, Amazon de 18 000… « Alors que nous avons vu les clients accélérer leurs dépenses numériques pendant la pandémie, nous les voyons maintenant optimiser leurs dépenses numériques pour faire plus avec moins », souligne le PDG de Microsoft dans sa lettre. Les entreprises du monde entier font preuve de « prudence » face aux risques de récession, tandis que, souligne-t-il, les progrès de l’intelligence artificielle font « des vagues » dans le secteur.

« C’est le genre de choix difficiles que nous avons faits tout au long de nos 47 ans d’existence pour rester une entreprise importante dans un secteur qui ne pardonne pas à ceux qui ne s’adaptent pas aux changements », conclut-il. Microsoft avait déjà procédé à deux séries de licenciements. La première, en juillet, recouvrait moins de 1% des effectifs. La deuxième avait eu lieu en octobre dernier, et concernait moins de 1000 personnes, selon le site d’information Axios. Toutefois, l’entreprise compte continuer à embaucher dans d’autres secteurs clefs. Il n’en reste pas moins que la pilule va être difficile à avaler pour les employés qui feront partie des personnes licenciées. Certaines devraient être notifiées immédiatement.

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.