Un ours téméraire est en cavale dans le nord de l’Italie !

ours fuite italie
| Pexels/Pixabay

Il y a un fugitif en cavale dans le nord de l’Italie : il est habile pour escalader des clôtures électriques, porte le nom de code « M49 », pèse environ 135 kilogrammes et possède une belle fourrure… Oui, le fugitif le plus recherché dans le nord de l’Italie est un ours.

Selon le Trentino Press Office, l’ours M49, considéré comme un danger pour les êtres humains et la faune, a été capturé dans la région du Trente (Italie du Nord) dimanche dernier et a été placé dans une enceinte de haute sécurité avec d’autres « ours problématiques ». Mais de simples murs n’ont pas pu contenir M49. En effet, en quelques heures seulement, l’ours avait escaladé les trois clôtures électriques ainsi qu’une barrière de 4.3 mètres de haut. Il a ensuite disparu sans laisser de traces.

ours fuite italie
Contrairement à son cousin, ici au zoo de Rome, M49 a révélé son talent pour s’enfuir des enclos… Crédits : PhysOrg

Une équipe de gardes et de chiens renifleurs fouillent actuellement la région à la recherche de M49, dont le collier de traçage a été retiré lors de sa capture. Maurizio Fugatti, président de la région de Trente, a donné aux gardes la permission de tirer sur l’ours s’ils le rencontraient, expliquant que la fuite de l’ours par dessus « une clôture de 7000 volts montre à quel point il est dangereux ».

Mais le World Wildlife Fund for Nature Italy n’est pas d’accord avec cette affirmation. Dans un communiqué, le groupe a déclaré que la barrière « ne fonctionnait probablement pas correctement, car les ours ne volent pas ».

À LIRE AUSSI :
Découverte inattendue d'organismes non identifiés sous la banquise antarctique
ours italie fuite
Une caméra a pris un cliché du fugitif : un ours connu sous le nom de code M49. Ce dernier s’est échappé d’une enceinte où il était détenu. Crédits : Trentino Press Office

Des nombreux italiens suivent l’évasion de M49 sur Twitter et semblent être du côté de l’ours… Le hashtag #fugaperlaliberta (fuite pour la liberté) est une tendance sur Twitter.

Vous aimerez  également : Après 13 ans de cavale, un flamant est retrouvé dans le sud des États-Unis

À noter que les ours bruns sont originaires des Alpes italiennes, mais ils étaient presque éteints dans la région au début du 20e siècle. À la fin des années 90, des défenseurs de l’environnement ont importé de Slovénie 10 ours bruns en Italie. Puis, cette population de 10 ours est passée à environ 50-60 individus.

ours fugitif italie
Cette fois-ci, une photographie de DJ3, un autre « ours à problèmes » dans la région de Trente, en Italie. Crédits : Trentino Press Office

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Depuis cet effort de réintroduction, les ours de la région ont fréquemment été en contact avec des humains. Selon The Telegraph, en 2007, un ours s’est promené dans un village italien. Cette même année, un autre spécimen a été abattu tandis qu’il menaçait un vieil homme promenant son chien.

Selon le biologiste Luigi Boitani du Rome’s La Sapienza University, les autorités de Trente auraient très bien pu prévenir l’interaction entre M49 et les humains en mettant en place davantage de clôtures électriques, notamment et également en dehors des zones peuplées.

Sources : Trentino, PhysOrg

Laisser un commentaire