Se retrouver face à face avec des animaux sauvages, peut être une source de grande stupéfaction. Bien évidemment, il faut faire extrêmement attention afin de ne pas être trop proche de certains prédateurs.

Dans ce cas précis, un homme s’est littéralement retrouvé entre le prédateur et sa proie. En effet, l’aventurier Kyle Mulinder qui faisait du kayak avec des amis au large de Kaikoura en Nouvelle-Zélande, s’est retrouvé nez à nez (c’est le cas de le dire) avec un phoque, sorti des eaux et en pleine bataille avec une pieuvre.

Avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, le phoque a projeté la pieuvre sur son visage : « Je ne suis pas certain de savoir lequel d’entre nous a été le plus surpris : le phoque, la pieuvre, ou moi », a-t-il écrit sur Instagram où il a publié des images de cette claque monumentale.

La vidéo a été publiée pour la première fois par Taiyo Masuda, un ami de Mulinder. Tous deux sont des créateurs de contenu pour la marque GoPro, et ont participé à une tournée en kayak pour tester les dernières caméras de l’entreprise. Vous pouvez également visionner une vidéo en slow-motion (ci-dessous), postée par Mulinder lui-même, montrant clairement le visage du phoque et de la pieuvre volante. Nous entendons également quelques cris, puis, juste après la gifle, Mulinder qui s’exclame à plusieurs reprises : « Il y a une pieuvre sur mon bateau ! ».


Finalement, le céphalopode s’est accroché au kayak après sa rencontre avec le prédateur, qui lui a renoncé au repas et a probablement nagé vers des eaux plus calmes pour reprendre la chasse.

Vous aimerez également :

Des plongeurs découvrent un calamar géant échoué sur une plage néo-zélandaise

La péninsule de Kaikoura est bien connue pour ses rencontres avec les phoques. L’animal en question était très probablement une otarie à fourrure de Nouvelle-Zélande (Arctocephalus forsteri), une espèce commune qui mange principalement des calmars, des pieuvres, des petits poissons voire même des oiseaux. Lorsqu’un phoque saisit une pieuvre de la sorte, le combat est toujours violent, car le céphalopode essaie de se libérer des mâchoires du mammifère. En réalité, au large de Kaikoura, les combats entre phoques et pieuvres sont assez courants.

L’année dernière, une autre rencontre de ce type a eu lieu et a été capturée par le guide de kayak, Conner Stapley. « Cette pieuvre n’avait aucune chance. Les phoques adorent les manger et mangeront jusqu’à 7 kilos de poulpe par jour, c’est une partie essentielle de leur alimentation », déclarait Stapley à l’époque, en décrivant comment l’animal avait été déchiré par le phoque, et comment certains morceaux se sont retrouvés dans les kayaks à proximité.

Cette fois, le céphalopode a eu beaucoup de chance. « La pieuvre s’est accrochée au fond du kayak pendant un certain temps, avant que notre guide ait été capable de l’enlever avec sa pagaie, puis elle est partie pour affronter un autre jour », a écrit Mulinder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.