L’incendie connu sous le nom de « Kincade Fire » s’étend depuis une semaine dans la région viticole de Californie (États-Unis), et est alimenté par des vents violent. À présent, grâce à des clichés pris depuis l’espace, nous pouvons découvrir la véritable ampleur des ravages causés par cet incendie.

Le vent connu sous le nom de Diablo (utilisé occasionnellement pour décrire un vent de foehn chaud et sec du nord, provenant de l’intérieur des terres et qui se propage généralement en Californie au cours du printemps et de l’automne) a déjà permis aux flammes de calciner environ 31’000 hectares de terres, soit une superficie de plus de deux fois celle de San Francisco… À l’heure actuelle, environ 180’000 personnes ont déjà reçu l’ordre d’évacuer.

incendie feu californie kincade fire

L’incendie Kincade Fire brûle tout sur son passage. Ici dans le comté de Sonoma, Californie, le 24 octobre 2019. Crédits : Noah Berger/AP

À présent, des images spatiales prises par les satellite Maxar révèlent la propagation de l’incendie dans le comté de Sonoma.

Par exemple, l’image ci-dessous montre l’évolution de l’incendie au 24 octobre 2019. Ce dernier a démarré la veille, potentiellement (et probablement) à cause d’un câble défectueux sur une tour de transmission d’électricité appartenant à Pacific Gas and Electric Co. (PG & E).

incendie feu californie kincade fire

Image satellite en couleurs naturelles montrant l’incendie de Kincade Fire, dans le comté de Sonoma, le 24 octobre 2019. Crédits : 2019 Maxar Technologies

Dans un rapport préliminaire, PG & E a déclaré avoir réagi à un problème de ligne à haute tension qui avait provoqué une panne de courant dans la zone où l’incendie s’est déclaré.

Lorsque les équipes de PG & E sont arrivées à la tour de transmission en question, elles ont découvert que Cal Fire (le service forestier de protection contre les incendies de Californie) se trouvait déjà sur place et avait bloqué la zone située à la base de la tour. Le personnel de Cal Fire a signalé le câble endommagé, qui pourrait avoir engendré les flammes. Durant la nuit, l’incendie a explosé, brulant une zone de 10’000 acres.

Vus en lumière infrarouge, les dégâts sont évidents. Sur l’image satellite ci-dessous, les terres non affectées apparaissent en bleu tandis que la végétation brûlée apparaît en brun foncé. Les parties actives du feu sont visibles en rouge et orange.

incendie-californie

Image satellite infrarouge à ondes courtes de l’incendie de Kincade Fire. Crédits : 2019 Maxar Technologies

Selon le Cal Fire, l’incendie était maîtrisé à 30% mercredi matin. Jusqu’à présent, ce dernier a détruit 206 structures, dont 94 maisons, et 40 autres sont actuellement endommagées. Cal Fire a également signalé que deux premiers intervenants avaient été blessés.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
incendie feu californie kincade fire

Les flammes de l’incendie Kincade Fire consumant une maison, le 24 octobre 2019. Crédits : Noah Berger/AP

La fumée de l’incendie a principalement touché l’océan Pacifique, mais elle a également provoqué des avertissements sur la qualité de l’air dans toute la région de la baie.

Sur le même thème : Après l’Amazonie, la Bolivie : la plupart des forêts uniques du pays ravagées par des incendies incontrôlables

incendie feu californie kincade fire

Une autre image satellite en couleurs naturelles, prise le 27 octobre 2019. Crédits : 2019 Maxar Technologies

Les vents Diablo soufflent des montagnes voisines vers la côte californienne pendant l’automne et l’hiver : ils sont généralement les plus violents durant l’automne, avant l’arrivée des premières pluies de la saison. Des rafales atteignant les 164 km/h ont été enregistrées dans la région du comté de Sonoma, selon le National Weather Service (NWS).

« Ce vent apporte presque toujours une forte augmentation de la température et de l’air sec », a déclaré Alex Sosnowski, météorologue à AccuWeather, dans un rapport sur l’incendie.

incendie feu californie kincade fire

Le satellite GOES West a repéré l’incendie de Kincade Fire, le 24 octobre 2019. Crédits : NOAA

À l’heure actuelle, les conditions d’incendie devraient se poursuivre dans tout l’État, « sans aucun répit prévu par le biais de précipitations », a annoncé le Service météorologique national sur Twitter.

Sources : Insider, NWS California-Nevada RFC, AccuWeather

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.