Le cannabidiol est un cannabinoïde présent dans le cannabis, plus communément connu sous le nom de « CBD ». Ce dernier a grandement gagné en popularité ces dernières années. En effet, le CBD a été adopté par des personnes de tous âges à la recherche d’un soulagement pour une variété de symptômes. Mais la substance a également gagné un attrait particulier parmi les sportifs et les athlètes.

Pourquoi de nombreux athlètes et sportifs sont-ils donc intéressés par le CBD ? Il faut savoir qu’il existe une énorme quantité de preuves anecdotiques, et un nombre croissant de recherches cliniques suggérant que ce composé du cannabis peut être bénéfique pour des symptômes tels que la douleur et l’anxiété. Aujourd’hui, un nombre grandissant d’athlètes utilisent et approuvent les produits à base de CBD pour cette raison.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD fait partie des cannabinoïdes : ce sont les 144 molécules actives que l’on retrouve dans le chanvre (dit cannabis), l’une des plus vieilles plantes domestiquées par l’Homme. Le chanvre est exploité depuis des millénaires pour son utilisation industrielle (papier, plastique, bâtiment, …), mais également pour son apport alimentaire bénéfique. Contrairement à son cousin, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), qui est le principal ingrédient actif du cannabis, le CBD n’est pas psychoactif.

Il a été découvert que les cannabinoïdes de la plante de cannabis peuvent interagir avec les récepteurs de notre corps, naturellement réservés aux cannabinoïdes endogènes (ou endocannabinoïdes). Ensemble, ceux-ci sont connus comme le système endocannabinoïde et sont censés moduler un certain nombre de processus physiologiques et neurologiques tels que la gestion de la douleur, le contrôle de l’humeur, l’appétit et les fonctions du système immunitaire.

Pour quels problèmes de santé le CBD peut-il être utile ?

Bien que les recherches dans ce domaine soient encore limitées, il existe un certain nombre d’essais cliniques et d’examens ayant pu démontrer que le CBD peut être utile dans le traitement d’une variété de symptômes et de maux. Parmi ceux-ci figurent la douleur, le stress et l’anxiété.

L’anxiété : il s’agit de l’un des problèmes de « santé mentale » les plus courants auxquels est confrontée la société moderne, et les scientifiques ont constaté que le CBD interagissait avec les récepteurs CB1 et de sérotonine, entraînant une augmentation du développement de substances naturelles, l’anandamide et la sérotonine. Ces composés d’origine naturelle sont connus pour réguler les sentiments d’anxiété et de dépression.

La douleur : causée par un certain nombre de maladies ou de problèmes de santé variés, elle est également souvent citée comme raison de l’utilisation du CBD. À ce niveau-là, les scientifiques ont découvert que l’interaction du composé avec le système endocannabinoïde interfère avec la réception de la douleur. En effet, les propriétés anti-inflammatoires du CBD signifient que la substance peut être ajoutée aux traitements topiques par exemple.

Quel est le lien entre les athlètes et le CBD ?

À l’heure actuelle, de plus en plus d’athlètes et de sportifs parlent ouvertement du fait de consommer du CBD. Nombre d’entre eux ont même approuvé des marques de CBD spécifiques, comme notamment le golfeur professionnel Gerry Lester Watson Jr (surnommé « Bubba »), et la combattante de MMA Jessica-Rose Clark. C’est également le cas d’autres professionnels dans le domaine du BMX, du FMX, du surf, du skateboard et de nombreux autres sports. « J’ai personnellement ressenti les avantages des produits CBD », a déclaré Watson, qui est en partenariat avec une marque de CBD.

Sur le même thème : Cannabis pendant la grossesse ; des dommages confirmés pour le bébé

En effet, il faut savoir que le potentiel analgésique du CBD peut être utilisé localement par le biais de lotions topiques pour la douleur musculaire. Et certains utilisateurs signalent également un soulagement de la douleur après avoir pris les cannabinoïdes par voie sublinguale sous forme de gouttes d’huile ou par voie orale via des capsules et des produits comestibles.

Mais être un athlète à un niveau professionnel peut sans aucun doute aussi être très anxiogène : de nombreux sportifs de haut niveau peuvent donc également profiter du potentiel antistress du composé.

Qu’en est-il du CBD et des règlements sportifs ?

Depuis peu, les organismes de réglementation sportive deviennent également plus libéraux en ce qui concerne le CBD. Par exemple, en 2017, l’Agence mondiale antidopage a retiré le CBD de sa liste de substances interdites. Puis, d’autres organes de décision en matière de sport ont rapidement emboîté le pas. Cependant, certains continuent de déconseiller l’utilisation de produits CBD.

Bien que cela reste une problématique importante dans une grande quantité de pays, au vu du marché naissant du CBD, cela n’a apparemment pas rebuté de nombreux athlètes, car ils maintiennent leur confiance dans les marques qu’ils soutiennent.

Sources : USADA, canex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.