811 Partages

Les enfants ont tous des moments où ils ont un excès d’énergie et d’enthousiasme. Mais combien de fois devez-vous dire à votre enfant de ralentir, de rester calme, ou d’arrêter d’interrompre les autres lorsqu’ils parlent ? L’hyperactivité est un signe classique du trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH). Cela peut également se produire avec d’autres conditions. Apprenez-en davantage sur ce qui pourrait expliquer l’hyperactivité de votre enfant et sur les moyens de l’aider.

Les signes de l’hyperactivité sont difficiles à masquer… Et ils provoquent souvent des réactions négatives chez les autres. Jusqu’à ce que vous connaissiez la raison derrière ces comportements, vous pouvez vous vous-même être agacée et penser que votre enfant ne fait que “traverser une période particulière”, mais il pourrait en être tout autre. Si votre enfant est atteint de TDAH, son hyperactivité est causée par des différences dans le fonctionnement même du cerveau.

Voici quelques comportements communs chez les enfants hyperactifs atteints de TDAH :

  • Continue de bouger même assis
  • Lors d’une discussion, il coupe très souvent la parole
  • Se déplace rapidement et souvent maladroitement
  • Il ramasse facilement les objets à sa portée et joue avec
  • A du mal à rester assis pour les repas et autres activités qui demandent du calme
  • Montre peu de patience avec ses devoirs et se lasse très vite
  • Difficulté générale à se concentrer

Par quoi est causée l’hyperactivité ?

L’une des causes fréquentes de l’hyperactivité chez les enfants est le TDAH (Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), bien que ce ne soit pas la seule cause possible. D’autres conditions peuvent amener les enfants à se déplacer ou bouger fréquemment et à parler trop souvent (à vrai dire, pour ce genre de comportements, il pourrait y avoir de nombreuses autres raisons). Dans tous les cas, lorsque des signes de TDAH vous interpellent ou vous inquiètent, n’hésitez pas à consulter votre médecin de famille.

Le TDAH est une affection cérébrale qui amène souvent les enfants à bouger et à parler sans arrêt. Ce serait le résultat d’un « câblage » du cerveau différent, qui ferait fonctionner l’organe à un rythme différent que la normale. Avec le TDAH, le cerveau met un peu plus de temps à se lancer, à « démarrer », mais il a également du mal à freiner, à « s’arrêter ». Comme s’il avait une grande inertie.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Les enfants atteints de TDAH ont également tendance à être impulsifs et ont de la difficulté à se concentrer. Le TDAH peut se manifester différemment selon l’âge. Par exemple, un enfant d’âge préscolaire peut être sujet à des accidents, tandis qu’un élève de primaire ne peut pas rester assis assez longtemps pour terminer son travail.

Attention aux faux diagnostics…

Trouble anxieux : l’anxiété peut rendre les enfants agités et incapables de se concentrer. Ces symptômes amènent parfois à penser à tort qu’il s’agit de TDAH, bien il ne soit pas rare pour un enfant de montrer les deux caractéristiques en même temps.

Hyperthyroïdie : les enfants sont rarement atteints de cette affection, mais quand ils le sont, cela peut les amener à bouger fréquemment et à manquer de concentration. Cela implique aussi souvent des problèmes oculaires comme une irritation ou un gonflement. Certains enfants atteints de cette maladie pourraient donc montrer des signes évocateurs du TDAH, bien que ce ne soit pas le cas.

Troubles de l’oreille interne : les enfants présentant des problèmes à l’oreille interne (l’organe de l’équilibre entre autre) peuvent être hyperactifs. Le besoin de mouvement constant de ces enfants peut être causé par leurs troubles de l’audition et/ou de l’équilibre.

Problèmes de traitement sensoriel : les enfants ayant des problèmes de traitement sensoriel peuvent devenir hyperactifs s’ils sont sur-stimulés ou sous-stimulés.

Lequel de ces enfants montre des signes de TDAH ?

A) Le garçon hyperactif qui parle sans arrêt et ne peut pas rester immobile
B) Le rêveur silencieux, assis à son bureau et regardant dans le vide
C) Les deux, A et B

La bonne réponse est la “C”.

À l’inverse, et comme cela est introduit par cette question (et réponse), il faut aussi faire attention à certains cas dans lesquels l’enfant hyperactif atteint de TDAH peut se montrer très calme et parfois rêveur (la tête dans les nuages), détaché de son environnement.

Si votre ou plusieurs de vos enfants sont diagnostiqués avec un TDAH, vous pouvez collaborer avec votre médecin, le thérapeute et l’établissement scolaire de votre enfant pour élaborer un plan de traitement personnalisé qui réponde à ses besoins spécifiques. Un traitement efficace du TDAH chez l’enfant implique une thérapie comportementale, l’éducation et la formation des parents, un soutien social et une assistance scolaire adaptée. Les médicaments peuvent également être utilisés mais ne sont pas indispensables et/ou forcément recommandés (les effets secondaires pouvant être importants).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

811 Partages
811 Partages
Partager via
Copier le lien