Un rappeur affirme qu’il est légalement sur le point d’acquérir une exoplanète

rappeur affirme bientot acquerir legalement exoplanete
| Getty

Le 27 janvier 1967, sous la direction de l’Organisation des Nations Unies, les puissances mondiales de l’époque signent le Traité de l’espace. En plus de l’interdiction d’établir des bases militaires et d’installer des armes nucléaires sur les corps célestes, le traité prévoit également l’interdiction pour tout État et sa population de revendiquer la propriété d’un corps céleste. Cependant, il y a quelques jours, un rappeur a affirmé qu’il était en train de légalement acquérir une exoplanète. Est-ce véritablement possible ?

La chanteuse Grimes et le rappeur Lil Uzi Vert ont fait le buzz sur Twitter jeudi après que Grimes a déclaré que le rappeur deviendrait la première personne à posséder légalement une planète.

« Apparemment, @LILUZIVERT possède cette planète — juste pour vous tenir informés », a tweeté Grimes avec un lien vers une photo de WASP-127b, une exoplanète géante découverte en 2016. Lil Uzi Vert a semblé confirmer les affirmations de Grimes sur Twitter lorsqu’il a déclaré qu’il était en train d’acquérir la planète.

Les affirmations des musiciens ont rapidement déclenché des discussions sur Twitter pour savoir s’il était possible de posséder une planète. Les porte-parole des musiciens n’ont pas répondu aux multiples demandes de commentaires des médias, mais deux experts ont déclaré que les affirmations étaient impossibles.

« Si quelqu’un lui a vendu une planète ou s’il pense qu’il possède cette planète au sens normal du terme, ce n’est tout simplement pas vrai. C’est de la fraude », explique Frans Von der Dunk, professeur de droit spatial à l’Université du Nebraska-Lincoln. Von der Dunk et le directeur de l’Institut de droit aérien et spatial de McGill, Ram Jakhu, ont évoqué le Traité de l’espace de 1967 (traité sur les principes régissant les activités des États en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes), parrainé par les Nations Unies. Le traité interdit à toutes les nations et à leurs citoyens de revendiquer des territoires dans l’espace.

Acte de propriété sur les corps célestes : des documents sans aucune valeur légale

Jakhu indique que le plus proche pour posséder des terres dans l’espace est la collecte de minéraux. En 2015, le gouvernement américain a commencé à autoriser les entreprises à collecter des matériaux dans l’espace afin de les étudier. Malgré le traité de 1967, au cours des dernières décennies, de nombreuses personnes ont affirmé posséder des terres dans l’espace. En 1996, l’activiste spatial Greg Nemitz a poursuivi la NASA pour avoir atterri sur un astéroïde qu’il prétendait posséder.

carte traite espace
Carte du monde concernant le Traité de l’espace. En vert, les parties au Traité ; en jaune, les signataires et en rouge, les pays qui n’y adhèrent pas. © Happenstance et al.

En 2012, Sylvio Langvein a déposé une plainte dans un palais de justice de Québec, affirmant qu’il était propriétaire des planètes du Système solaire. Les deux affaires ont été classées sans suite. Depuis les années 90, la Lunar Embassy Corporation a généré des dizaines de millions de dollars en vendant des terrains sur la Lune à des milliers de personnes. Selon Jakhu et Von der Dunk, d’autres entreprises ont proposé aux gens de donner leur nom aux étoiles ; toutes ces offres ne signifient absolument rien légalement.

Si les planètes devenaient un jour une marchandise achetable, leur valeur dépasserait les centaines de milliards de dollars. En 2020, un astrophysicien a calculé que la Terre serait évaluée à 5 quadrillions de dollars. « Vous pouvez donner votre argent à ces entreprises, mais cela ne veut rien dire. Il y aura toujours des entreprises qui essaieront de vous vendre tout et n’importe quoi. Si elles peuvent gagner de l’argent avec vous, pourquoi ne le feraient-elles pas ? Mais cela ne veut pas dire que c’est légalement reconnu », conclut Jakhu.

En vidéo : pour approfondir au sujet des exoplanètes

Nous vous proposons l’excellent documentaire L’odyssée Interstellaire : Chasseurs de Planètes.

chasseurs planetes documentaire espace

Synopsis : En 1995, la découverte de la première exoplanète révolutionne notre conception de l’Univers. Depuis, nous avons appris qu’autour de chaque étoile orbite au moins une planète, et le quart d’entre elles pourrait abriter la vie ! Les astronomes du monde entier posent dès aujourd’hui les premiers jalons d’un voyage vers ces mondes éloignés. [Pour regarder ce documentaire, c’est par ICI].

Laisser un commentaire