D’après la vidéo, la créature semble s’étendre sur une longue distance, tandis qu’elle serpente dans l’eau, près des deux plongeurs qui l’entourent.

Pour le vidéographe Steve Hathaway âgé de 48 ans, l’observation du 25 octobre dernier, effectuée près d’une petite île volcanique située à environ 48 kilomètres du point le plus au nord de la Nouvelle-Zélande, a mis fin à une recherche qui a duré plus de dix ans.

« J’ai toujours voulu en voir un » a déclaré Hathaway dans une interview mercredi au sujet du pyrosome de 8 mètres de long, une colonie de minuscules organismes marins (plusieurs centaines de milliers) qui se lient pour former une masse flottante.

Certains des premiers cas de pyrosomes ont été signalés par des marins du XIXe siècle, qui ont remarqué leur éclat brillant lorsqu’ils naviguaient. En effet, ces créatures possèdent un certain éclat bioluminescent. « J’étais plus qu’excité. C’est comme si vous trouviez quelque chose dont vous rêviez depuis tant d’années », a expliqué Hathaway.

Hathaway a déclaré que lui et son ami Andrew Buttle, étaient en train de tourner des images sous-marines pour une vidéo promotionnelle de l’île White Island, en Nouvelle-Zélande, lorsqu’ils ils ont rencontré la créature marine. Cette île contient un volcan actif ainsi qu’une flore et une faune bien diversifiée.

Bien que la majeure partie de ses onze années de tournage se soit déroulée sous l’eau, et qu’il ait nagé avec de nombreux animaux tels que des baleines, Hathaway a déclaré qu’il n’avait jamais rencontré de pyrosome jusqu’à ce moment-là.

Vous aimerez également : Une vidéo hilarante montre une femme appelant la police à cause de plusieurs baleines à bosse

Lorsqu’il a compris qu’il y en avait un a proximité, il a su qu’il devait agir rapidement pour le filmer : « J’ai beaucoup été sous l’eau et j’ai vu beaucoup d’animaux. Je sais que la nature n’attend personne et je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité », a déclaré Hathaway.

Le plongeur a déclaré que le printemps, sur l’île, apporte toute une abondance de phytoplancton, dont se nourrissent les pyrosomes, ce qui pourrait expliquer la raison pour laquelle il en a rencontré un à ce moment là. « En général, les poissons grossissent plus vite vers White Island, par rapport à d’autres endroits en Nouvelle-Zélande. L’emplacement est riche en nourriture pour les animaux autour de l’île », a expliqué Hathaway.

Linsey Sala, scientifique à la Scripps Institution of Oceanography en Californie, a expliqué que bien que les pyrosomes ne deviennent pas forcément tous de la taille de celui filmé par Hathaway, certains spécimens découverts près de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie peuvent effectivement « devenir assez imposants », atteignant parfois 13 à 18 mètres de long.

Les pyrosomes sont composés de milliers d’êtres plus petits, des zooïdes, qui « aident les pyrosomes à se nourrir et à naviguer dans l’océan via la propulsion par jet », a déclaré Sala. Bien que les observations de pyrosomes ne soient pas nécessairement rares, elles sont généralement effectuées par des plongeurs et d’autres personnes qui passent beaucoup de temps dans l’eau. « Je dirais que c’est remarquable et excitant de rencontrer une colonie de pyrosomes de cette taille », a déclaré Sala.

Hathaway a toujours été fasciné par les océans, depuis son enfance. Il explique qu’il lisait des histoires sur des personnes effectuant des missions et vivant des aventures dans les océans à travers le monde, et que c’était son rêve de faire la même chose. Cette passion ne l’a jamais quitté et il a ensuite fondé la Young Ocean Explorers, une plate-forme de divertissement et de narration pour les enfants, qui les encourage à apprécier les océans et la vie marine.

Hathaway a déclaré qu’il espérait que la capture du pyrosome en vidéo susciterait un intérêt chez les gens. « Cela a toujours été comme ça, cette envie d’aller observer les choses par moi-même, et ensuite de les partager avec les autres » a déclaré Hathaway.

VIDÉO : Observation d’une créature marine de 8 mètres de long

Source : NZHerald

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.