Russie : lancement d’essai complet réussi d’un missile hypersonique

russie lancement essai reussi nouveau missile hypersonique zircon fiche caracteristiques techniques
Fiche des caractéristiques techniques du Zircon. | East2west news

Malgré la pandémie, les progrès technologiques ne cessent pas, dans tous les domaines, du plus utile au potentiellement plus néfaste. Mercredi, le président russe Vladimir Poutine a salué l’essai réussi du missile de croisière hypersonique Zircon (3M22 Tsirkon), dont les premiers essais ont débuté en 2012-2013 avec les premiers prototypes. Poutine qualifie l’essai (cible atteinte avec succès) de « grand événement » pour le pays.

S’adressant à Poutine par appel vidéo le jour du 68e anniversaire du président (le 7 octobre), le chef de l’état-major général russe Valery Gerasimov a déclaré que le lancement test avait eu lieu mardi depuis la frégate Amiral Groshkov située en mer Blanche, au nord de la Russie. Le missile a atteint avec succès une cible dans la mer de Barents, a-t-il ajouté.

« Équiper nos forces armées – l’armée de terre et la marine – avec les systèmes d’armes les plus récents et vraiment inégalés assurera certainement la capacité de défense de notre pays à long terme », a déclaré Poutine, qui célébrait son 68e anniversaire mercredi.

lancement reussi missile russe zircon
Sur cette photo tirée d’une vidéo distribuée par le service de presse du ministère russe de la Défense le 7 octobre 2020, le missile de croisière hypersonique Zircon russe est lancé depuis la frégate Amiral Groshkov, en mer Blanche, au nord de la Russie. Crédits : Service de presse du ministère russe de la Défense via AP

En 2019, Poutine avait déclaré que le Zircon serait capable de voler à neuf fois la vitesse du son et aurait une portée de 1000 kilomètres. Une vidéo du lancement (7 octobre 2020) :

La Russie n’en est pas à son premier coup d’essai

Cette nouvelle arrive peu de temps après l’annonce d’un nouveau missile intercontinental capable de voler à 27 fois la vitesse du son (soit plus de 33’000 km/h). Une arme baptisée Avangard, officiellement opérationnelle depuis décembre 2019.

arme hypersonique avangard russie
L’arme hypersonique Avangard en plein lancement, entrée en service en décembre 2019. Crédits : Russian Defense Ministry Press Service via AP

Avangard n’est autre que la première arme hypersonique du pays. La puissance de frappe ne manquait pas à la Russie, mais ces dernières années ont été cruciales dans l’investissement d’armes très rapides, capables d’atteindre leur cible malgré les nouveaux systèmes de défense ennemis. Le but ? Conserver une pression psychologique et politique (dissuasion), tout comme les autres pays munis d’armes nucléaires de pointe.

Poutine avait déclaré en 2019 que la Russie a développé l’Avangard et d’autres systèmes d’armes (comme le Zircon) en raison des efforts américains visant à concevoir un système de défense antimissile qui, selon lui, pourrait éroder la dissuasion nucléaire de la Russie.

Plus d'articles
desintegration kaon
CERN : détection d’un processus de désintégration ultra-rare