Découverte d’un fossile de dinosaure directement tué par l’astéroïde de Chicxulub il y a 66 millions d’années

scientifiques fossile dinosaure asteroide
| Natural History Museum, Smithsonian
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Il est désormais admis que les dinosaures se sont éteints il y a 66 millions d’années, suite à l’impact d’un astéroïde. L’objet (d’un diamètre compris entre 11 et 80 km) se serait écrasé à Chicxulub, au Mexique, entraînant l’extinction massive du Crétacé-Paléogène. Récemment, des paléontologues ont découvert à Tanis — un site paléontologique renommé du Dakota du Nord, qui s’est formé au moment de l’impact — la patte fossilisée d’un dinosaure. Un nouveau documentaire de la BBC révélera bientôt plusieurs des nouvelles découvertes faites à Tanis.

Des paléontologues viennent de découvrir la patte d’un Thescelosaurus, un petit herbivore qui vivait en Amérique du Nord à la fin du Crétacé il y a 66 millions d’années. D’après eux, les restes fossilisés datent du jour où l’astéroïde massif a pu tuer le dinosaure en frappant la Terre à 3000 km de là où il se trouvait, dans ce qui est aujourd’hui le golfe du Mexique. Ils affirment qu’il s’agit de la première découverte d’un dinosaure victime du célèbre impact d’astéroïde qui a laissé un cratère d’impact de 150 km de large.

asteroide mexique amerique

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

Le paléontologue Robert DePalma (de l’Université de Manchester) et son équipe ont trouvé le fossile sur un célèbre site de fouilles appelé Tanis, découvert en 2008 au Dakota du Nord et surnommé « le cimetière des dinosaures ».

Une preuve de la raison d’extinction des dinosaures à la fin du Crétacé

Les Thescelosaurus étaient très écailleux, comme les lézards, et n’avaient pas de plumes comme leurs contemporains carnivores. « Cela ressemble à un animal dont la patte a simplement été arrachée très rapidement », a-t-il déclaré à la BBC. La patte trouvée est très bien conservée et comprend même des restes de peau de l’animal. « Il n’y a aucune trace de maladie sur la patte, aucune pathologie évidente, aucune trace de charognard, comme des marques de morsure ou des morceaux manquants. Donc la meilleure hypothèse que nous ayons est que cet animal soit mort plus ou moins instantanément ». Le dinosaure victime de l’impact pourrait ainsi constituer une preuve supplémentaire de la raison d’extinction des dinosaures à la fin du Crétacé.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

« C’est la chose la plus incroyable que nous pouvions imaginer, la seule chose que nous avons toujours voulu trouver sur ce site et nous l’avons trouvée », ajoute le paléontologue. « La créature a été enterrée le jour de l’impact ; nous ne savions pas encore si elle était morte pendant l’impact, mais maintenant il semble que ce soit probablement le cas ».

Outre les animaux tués ce jour-là, il faut savoir que la collision a libéré un énorme nuage de poussière et de suie qui a déclenché un changement climatique mondial, éliminant 75% de toutes les espèces animales et végétales. Tous les dinosaures non aviaires, les ammonites et la plupart des reptiles marins ont disparu, alors que les mammifères, les oiseaux, les crocodiles et les tortues ont survécu à l’extinction de masse.

La jambe fossilisée du dinosaure a été mise au jour avec une série de découvertes remarquables sur le site de Tanis et un nouveau documentaire de la BBC les révélera très bientôt. Il s’agit notamment de poissons qui ont respiré des débris d’impact, d’une tortue fossilisée qui a été embrochée par un pieu en bois et de la peau d’un tricératops cornu. Les chercheurs doivent encore soumettre leurs résultats à un examen par les pairs afin qu’ils soient confirmés, avant qu’ils ne soient publiés dans des revues.

Laisser un commentaire