Écrivain, naturaliste et rédacteur scientifique, Sir David Attenborough n’est plus à présenter tant son engagement pour la cause climatique a pris une dimension mondiale et politique. Durant la COP24, lors d’un discours, il a de nouveau mis les décideurs devant leurs responsabilités en rappelant que si des actions ne sont pas prises urgemment, la planète pourrait sombrer dans la catastrophe. 

S’exprimant lors de l’ouverture de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP24 à Katowice, en Pologne, Attenborough a exhorté les délégués et les décideurs rassemblés à écouter les voix de ceux qu’ils représentent — pendant qu’il est encore temps d’agir.

« En ce moment, nous sommes confrontés à une catastrophe d’origine humaine à l’échelle mondiale. Notre plus grande menace depuis des milliers d’années » a déclaré Attenborough. « Si nous n’agissons pas, l’effondrement de nos civilisations et l’extinction d’une grande partie du monde naturel sont à l’horizon ».

Vidéo de l’intervention d’Attenborough lors de l’ouverture de la COP24 :

Dans le cadre de la COP24, Attenborough s’exprimait depuis « Le siège du peuple » : un effort pour donner la parole aux milliards de citoyens qui ne sont pas présents au sommet de l’ONU — mais dont la survie sur la planète dépend des décisions prises au cours des deux prochaines semaines par les délégués invités.

Sur le même sujet : Un important rapport sur le climat vient de lancer un avertissement vital

Dans le cadre de l’initiative, il a été demandé aux personnes de s’exprimer sur le changement climatique en utilisant le hashtag #TakeYourSeat. Lors de la COP24, une vidéo de ces messages de citoyens du monde entier a été visionnée, décrivant leurs expériences et leurs craintes concernant le changement climatique, et exigeant que les dirigeants mondiaux prennent des mesures pour faire face à la menace.

« Les peuples du monde ont parlé. Leur message est clair. Le temps est compté. Ils veulent que vous, les décideurs, agissiez maintenant » s’est exprimé Attenborough. « Leaders du monde, vous devez diriger. La poursuite de nos civilisations et du monde naturel dont nous dépendons est entre vos mains ».

Vidéo montrant les messages de préoccupation de différentes personnes à travers le monde :

Lors de la cérémonie d’ouverture, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a répété lors d’un discours aux dirigeants de plus de 150 pays que le monde ne réagissait pas assez vite aux efforts visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et qu’il devenait urgent de finaliser la mise en œuvre du Protocole de Paris à Katowice — avec de nombreux pays déjà en retard sur leurs promesses.

« Il est clair que nous sommes bien en dehors du cap. Nous avons besoin de plus d’actions et plus d’ambitionNous n’avons pas le temps de poursuivre des négociations sans limites… Relevons le défi et finissons le travail que le monde exige de nous » conclut Guterres.

Source : Discours d’ouverture d’Attenborough

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.