Lumière sur les différentes structures de l’Univers

nuage magellan univers

Les amas de galaxies sont très nombreux dans l’univers. L’un des amas les plus proches, est celui de la Vierge possédant un rayon de 7 millions d’années-lumière.

Les superamas

Les amas de galaxies sont déjà des structures phénoménales, qui s’organisent en structures encore plus énormes ! Ce sont les superamas de galaxies. Composés de plusieurs dizaines d’amas de galaxies, les superamas s’organisent en filaments donnant à l’univers un aspect très particulier.

La raison de l’existence de cette structure cosmique alternant filaments et régions vides, presque dépourvue de matière, demeure une énigme pour les astronomes. Notons également que les dimensions de ces superamas sont absolument colossales : de 100 à 320 millions d’années-lumière !

superamas galaxies
Simulation d’une portion de l’Univers. On se rend compte que les superamas se regroupent au sein d’immenses structures : les filaments galactiques. Un point jaune correspond à un amas.

Afin de pouvoir obtenir des informations sur ces immenses structures, il faut pouvoir capter la lumière d’un très grand nombre de galaxies, reparties dans un maximum de volume d’espace. C’est notamment grâce au projet « Two Degrees Field Galaxy Redshift Survey »  qu’on a pu récolter pas mal de données sur le sujet. En effet, ce projet mené à l’observatoire Anglo-Australien en Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie) a pu relever la position de 100 000 galaxies sur une portion d’espace de 2 degrés et jusqu’à 4 milliards d’années-lumière de profondeur !

Conclusion

Les structures de l’univers sont nombreuses. En partant d’une simple et petite étoile, nous pouvons arriver jusqu’au filaments plus que colossaux. Voici donc un petit résumé des informations à retenir sur les structures de notre univers :

  • Les planètes tournent autour des étoiles (~ 1 année-lumière)
  • Les étoiles sont contenues à l’intérieur des galaxies, qui en contiennent plusieurs dizaines de milliards (~ 100 000 années-lumière)
  • Les galaxies se regroupent au sein d’amas de galaxies (~ 10 millions d’années-lumière)
  • Les amas se regroupent au sein de superamas de galaxies (~ 150 millions d’années-lumière)
  • Les superamas s’organisent ensuite en filaments (~ 500 millions d’années-lumière)
À LIRE AUSSI :
Le nombre de personnes en orbite a atteint un record historique !

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

 

Oui, il est très difficile d’imaginer ce que peuvent bien représenter tous ces nombres… et c’est normal ! Voici donc pour terminer, une vidéo simulant et résumant l’organisation des structures de l’univers, qui pourra peut-être vous aider à mieux le visualiser !

Image de titre : Une partie du Petit Nuage de Magellan ;
Rayons X – NASA/CXC/Univ.Potsdam/L.Oskinova, Optique – NASA/STScI et Infrarouge – NASA/JPL-Caltech.
Vidéo : universcience

Laisser un commentaire
definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

annee lumiere distance astronomie L'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite

  annee lumiere distance astronomie L'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite