Les plombages dentaires pourraient bientôt n’appartenir qu’au passé, grâce à une découverte concernant un médicament appelé Tideglusib.

Développé pour (et testé pour) traiter la maladie d’Alzheimer, les chercheurs ont découvert l’an dernier que le médicament favorise également le mécanisme naturel de repousse des dents chez la souris, permettant à ces dernières de réparer naturellement les caries. Le Tideglusib agit en stimulant les cellules souches dans la pulpe des dents, source de la nouvelle dentine. La dentine, aussi appelée ivoire, est la substance minéralisée sous l’émail dentaire, qui est rongée par la carie dentaire.

Les dents peuvent régénérer la dentine de manière naturelle (et sans aide externe), mais uniquement dans certaines circonstances. La pulpe doit être exposée à une infection (comme une carie) ou à un traumatisme afin d’inciter la fabrication de la dentine. Mais même dans ces circonstances, la dent ne peut régénérer qu’une couche très mince de manière naturelle : l’épaisseur de la couche est donc insuffisante pour réparer les caries, qui sont généralement profondes. Par contre, le Tideglusib permet de modifier ce résultat en éteignant littéralement une enzyme appelée GSK-3, qui stimule la dentine afin qu’elle continue à se former.

caries dents dentaire médicament traitement naturel réparation

La réparation naturelle de la dent après quatre semaines (à gauche), et après six semaines (à droite). Crédits : King’s College

Dans la recherche de 2017, l’équipe a introduit de petites éponges biodégradables faites de collagène et trempées au Tideglusib, dans des caries. Cela a déclenché la croissance de la dentine et dans les six semaines, les dommages avaient été réparés. La structure de collagène des éponges a fondu, ne laissant que la dent intacte. Par contre, il faut noter que cette procédure n’a été observée que pour les dents de souris jusqu’à présent.

Comme l’a expliqué l’auteur principal de l’étude, Paul Sharpe, professeur de l’Institut dentaire du King’s College London : « Utiliser un médicament qui a déjà été testé dans le cadre d’essais cliniques pour la maladie d’Alzheimer, offre une réelle opportunité de faire entrer rapidement ce traitement dentaire dans les cliniques. La simplicité de notre approche en fait un produit dentaire idéal pour le traitement naturel des caries importantes, assurant à la fois la protection de la pulpe et la restauration de la dentine ».

Actuellement, les dentistes utilisent des remplissages artificiels pour obturer les cavités résultant de l’élimination de tissus dentaires affectés par les caries. Mais ces matériaux restent dans les dents et ne se désintègrent pas, ce qui signifie que le niveau minéral normal de la dent n’est jamais complètement restauré. Cependant, cette nouvelle technique pourrait réduire le besoin de remplissages, qui restent encore aujourd’hui sujets aux infections et doivent souvent être remplacés.

Source : Scientific Reports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.