Parmi les fascinantes créatures de nos océans, il y a l’incroyable (et magnifique) “Méduse immortelle” (Turritopsis dohrnii), une petite créature biologiquement immortelle. D’un diamètre d’environ 1 cm, T. dohrnii est l’un des rares animaux capables de revenir entièrement à une phase sexuellement immature après avoir atteint la maturité sexuelle.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Ainsi, si T. dohrnii est exposée à un stress ou à une agression physique, est malade ou âgée, elle peut revenir au stade de polype (l’une de ses formes initiales après la planula). Ce processus étant théoriquement répétable indéfiniment, cela lui offre l’immortalité biologique. Le processus impliqué est celui du développement cellulaire de la transdifférenciation, qui modifie l’état différencié des cellules et les transforme en de nouveaux types de cellules.

Cette immortalité biologique mystérieuse fait de T. dohrnii une cible importante de la recherche scientifique, notamment dans le contexte du vieillissement.

En savoir plus sur Turritopsis dohrnii : « Immortalité biologique » : comment Turritopsis dohrnii inverse-t-elle son vieillissement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager via
Copier le lien