Un couple de cygnes en Autriche a été signalé puis retiré de force de son lac. La raison : une série d’attaques violentes et de plus en plus nombreuses, dans le but de défendre leur « progéniture » des humains qui leur paraissaient trop curieux et intrusifs.

Cette fois-ci, le problème était surtout que le couple de cygnes ne défendait finalement pas sa descendance biologique, ni celle d’un éventuel autre couple. Il s’agit d’un couple de cygnes homosexuels, liés l’un à l’autre comme n’importe quels autres parents. Mais que protégeaient-ils alors ? Leur nid ne contenait ni oeufs ni bébés cygnes, juste un gobelet en plastique coloré.

Le contenu du nid aurait pu déstabiliser plus d’un couple de cygnes, mais cela ne semblait aucunement déranger les deux papas, dévoués et déterminés à défendre leur inhabituelle « progéniture ». Ce qui est d’autant plus étonnant, c’est qu’ils prenaient cela encore plus au sérieux que la plupart de leurs semblables. Ils prenaient leur rôle de protecteurs tellement à coeur, que cela en était devenu extrêmement dangereux.

L’été dernier par exemple, l’atypique couple approchait les gens ainsi que les embarcations en se montrant agressif. Mais cette fois, les attaques « ont atteint une nouvelle dimension », déclare le maire de Grundlsee, Franz Steinegger (État autrichien de Styrie). « Ils se sont jetés sur les nageurs, essayant de les submerger », explique Steinegger à Kleine Zeitung. « Il s’agissait du plus grand danger » ajoute-t-il.

Bien que personne n’ait été noyé par les animaux, de nombreux baigneurs et passants profitant simplement du bord du lac auraient subi des attaques. Certaines de ces attaques auraient pu avoir de graves conséquences. En effet, plusieurs nageurs ont tout de même dû être hospitalisés, dont un ayant été blessé profondément à la tête par l’un des deux cygnes.

« Nous devions agir en urgence », a déclaré Steinegger au Daily Mail. « Et je n’ai pas le coeur à risquer de voir les deux cygnes tués par un chasseur », a-t-il ajouté.

C’est l’expert de la faune animale Alexander Groder, qui fort heureusement, a pu rapidement se charger du cas. Aidé par sa femme, Groder gère un sanctuaire de la faune spécialisé dans les situations de sauvetage difficiles d’animaux.


Groder a rapidement pu retirer les deux cygnes du lac pour les transporter dans un étang spécial situé dans l’État du Tyrol, dans l’ouest de l’Autriche.

« Il pourrait bien s’agir de deux cygnes mâles vivant une véritable relation », a déclaré Groder. Quant aux circonstances exactes de cette dernière, il est difficile d’en être certain (comme pour de nombreux cas d’homosexualité animale). Groder a néanmoins quelques idées sur l’origine possible de l’agression physique. « L’un d’eux est fortement réprimé par l’autre, et je peux imaginer que l’excès d’agressivité vient aussi de là », explique-t-il.

Concernant le gobelet en plastique, on ne sait pas s’il a pu faire le voyage avec eux. Dans tous les cas, espérons simplement que le couple puisse enfin trouver la paix et la sérénité dans son nouvel habitat.

Sources : Kleine Zeitung, Daily Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.