3.8K Partages

Dans la nuit du 23 juin 2019, presque au matin, des habitants d’Ahlbach, près de la ville de Limburg en Allemagne, ont entendu ce qui ressemblait à une grosse explosion. Ils ont ensuite été surpris d’apprendre, cette semaine, qu’elle provenait d’une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale.

Les habitants ont entendu l’explosion à environ 4h du matin, le 23 juin. Le lendemain, la police a été envoyée sur les lieux et a découvert le cratère, faisant 10 mètres de large pour une profondeur de 4 mètres.

Les experts en déminage pensent que le cratère est dû à une bombe de 250 kg. Il se peut qu’elle ait été défectueuse ou qu’elle n’ait pas explosé parce qu’elle a heurté un sol meuble (de la terre) plutôt qu’une surface dure. Les bombes non découvertes peuvent souvent exploser sans actions externes, à mesure que leurs détonateurs se décomposent avec le temps. Cela semble avoir été le cas ici, 75 ans plus tard.

« Avec l’ancien dépôt ferroviaire, nous étions une véritable cible pour l’envoi de bombes à la fin de la Seconde Guerre mondiale » a déclaré Johannes Laubach, porte-parole de la ville, sur le site d’information allemand Hessenschau. « Nous pouvons être heureux que le fermier n’était pas dans le champ au moment de l’explosion ».

Les bombes non explosées datant des deux guerres mondiales représentent encore aujourd’hui un problème majeur dans de nombreuses régions d’Europe. Rien qu’en Allemagne, environ 2000 tonnes d’armes non explosées sont découvertes chaque année.

bombe seconde guerre mondiale explose dans champ allemagne

Vue aérienne montrant le cratère et quelques personnes à l’intérieur, ce qui permet de mieux se rendre compte de sa taille. Crédits : Hessenschau

À lire aussi : Du carbone radioactif issu d’essais de bombes nucléaires a été retrouvé dans des tranchées océaniques profondes

Parmi ces dernières on y trouve des munitions, des obus, des grenades, des mines, ainsi que de grosses bombes. Et bien que cela n’ait pas été le cas cette fois-ci, des gens sont parfois tués lors de tels événements.

Pour citer quelques exemples au sein du pays : un employé de construction avait été tué en 2014, lorsque sa pelle a heurté une bombe. Cela s’était produit à Euskirchen. En avril 2018, la police avait désamorcé une bombe non explosée de la Seconde Guerre mondiale faisant 500 kg, à Berlin, a rapporté CNN à l’époque. Puis en septembre de la même année, une bombe de 1400 kg découverte à Francfort avait provoqué l’évacuation de près de 60’000 personnes, pendant que des experts la désamorçaient.

Dans le monde, au moins 6500 personnes sont tuées ou blessées chaque année par les restes explosifs des guerres. Heureusement, ce nombre est en baisse grâce à la Convention de 1997 sur l’interdiction des mines antipersonnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3.8K Partages
3.8K Partages
Partager via