115 Partages

Dans le jardin d’Évangeline Cummings, à Gainesville (Floride, USA), quelque chose de particulier était suspendu dans son rosier… Cela ressemblait à un serpent mort. Tandis que la femme s’approchait pour voir ce qu’il en était réellement, quelque chose de surprenant s’est produit. Un autre animal se frayait son chemin pour s’offrir un festin…

Une série d’événements pour le moins inattendus s’en sont suivis : arrivé à la base de l’arbre, un autre serpent a commencé à grimper dans le rosier et à se nourrir du serpent mort. « J’ai pris une première photo du serpent suspendu et maintenant je peux voir (si je regarde de plus près), l’autre serpent, le serpent corail », a déclaré l’employée de l’université de Floride.

Cummings a déclaré qu’elle était stupéfaite de la situation. Mais cette rencontre ne s’est pas terminée à deux, entre serpents. Non, soudain ils étaient trois, et l’un des individus avait des ailes… « Je n’ai jamais pensé qu’une guêpe rejoindrait la mêlée. Cette guêpe est apparue alors que je filmais, et on aurait dit qu’elle piquait le serpent corail », se rappelle Cummings.

Cette vidéo pour le moins particulière est devenue virale sur Twitter : aujourd’hui, elle cumule déjà plus de 56’000 vues. La séquence montre clairement un serpent corail à rayures noires et rouges (Micrurus fulvius) en train de dévorer un serpent mort, tandis qu’une guêpe (et non une abeille comme elle le pensait dans un premier temps) se bat pour également avoir une bouchée…

« […] Je crois que je viens d’être le témoin d’une abeille piquant un serpent corail, pendant que ce dernier se nourrit d’un serpent (ratier ?) mort (…) », s’exprime Cummings sur Twitter :

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Non sans surprise, cette vidéo a été très partagée, et la communauté florissante d’herpétologistes se trouvant sur Twitter a rapidement réagi à la scène : étant donné que les serpents corail sont rarement vus et vivent généralement sous terre, sa présence dans un jardin n’a fait qu’accentuer la surprise générale.

Bien que ces serpents soient habitués à se nourrir d’autres serpents, en général, ils ne grimpent pas sur les arbustes. Le comportement de ce spécimen, à ce niveau-là, est donc très inhabituel. Et le voir se faire piquer par une guêpe a simplement été la cerise sur le gâteau. Pour nous (clairement pas pour lui).

Vous aimerez également : Un rat-kangourou se défend comme un véritable ninja contre un serpent venimeux ! (vidéos au ralenti absolument épiques)

En voyant la réaction du serpent vis-à-vis de la guêpe, l’herpétologiste Emily Taylor, de la California Polytechnic State University, a déclaré qu’elle pensait que le serpent corail a très certainement été piqué.

Sur Twitter, de nombreuses personnes semblent être de cet avis également. « Aïe ! Même les serpents venimeux n’aiment pas les piqûres de guêpes », a répondu l’herpétologiste Natalie Claunch, de l’université de Floride, ajoutant que même si les serpents corail ne sont pas de bons grimpeurs, l’idée d’obtenir un bon repas peut être une motivation suffisante pour les aider à faire quelque chose qui sort de l’ordinaire…

À noter que le serpent corail a survécu à la piqûre de la guêpe :

« C’était vraiment une expérience incroyable que de voir la nature en action » a déclaré Cummings. Et grâce à elle, nous avons pu en profiter également !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

115 Partages
115 Partages
Partager via
Copier le lien