Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
BLACK WEEK : -50% sur l'abonnement Premium ! [+ supprimez la pub]
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

À quel point l’Homme de Néandertal était-il intelligent ?

étendue intelligence capacités cognitives homme néandertal
| Elisabeth Daynès

Lorsque le géologue William King a introduit une nouvelle espèce humaine, Homo neanderthalensis, dans la communauté scientifique européenne en 1864, il n’était pas extrêmement bien disposé à l’égard de nos anciens cousins. « Je me sens obligé de croire que les pensées et les désirs qui y habitaient autrefois n’ont jamais dépassé ceux d’une brute », concluait King après avoir examiné le crâne qui avait été trouvé dans la vallée de Neander, en Allemagne, une décennie plus tôt. Si aujourd’hui de nombreuses hypothèses sur la nature profondément primitive des néandertaliens ont été rejetées, les paléoanthropologues tentent toujours de déterminer l’étendue de leurs capacités cognitives.

Cette première impression exprimée par King, bien que dénuée de véritables fondements scientifiques à l’époque du géologue, s’est durablement installée. Ainsi, « Néandertal » est devenu non seulement une nouvelle espèce, mais un terme péjoratif. Cependant, la recherche a parcouru un long chemin depuis lors. Et la question qui se pose aujourd’hui est : à quel point les néandertaliens étaient-ils intelligents, d’après ce que nous savons de nos jours ?

La perception précoce des anthropologues des néandertaliens était en partie enracinée dans l’idéologie raciste selon laquelle l’intelligence ou l’humanité pouvait être évaluée à partir de la forme du crâne, explique João Zilhão, professeur à l’Institut catalan de recherche et d’études avancées (ICREA) de l’Université de Barcelone. Beaucoup de ces scientifiques partageaient également le point de vue que l’évolution était une question de progrès et que les espèces humaines ancestrales comme les néandertaliens étaient nécessairement beaucoup plus « primitives » que les humains ne le sont aujourd’hui.

À LIRE AUSSI :
Le cacao pourrait rendre plus intelligent, et on sait enfin pourquoi

Ces hypothèses ont été depuis discréditées. De nouvelles découvertes au cours des dernières décennies ont contribué à réhabiliter la réputation des néandertaliens en tant qu’individus similaires à Homo sapiens. « La seule façon d’évaluer leur intelligence — quoi que cela signifie, mais c’est une question différente — est par ce qu’ils ont fait », explique Zilhão. Et il s’avère que les néandertaliens ont fait beaucoup de choses qui étaient autrefois considérées comme exclusives à la culture humaine moderne.

Art, compréhension de la nature, activités manuelles et outils : des preuves de l’intelligence des néandertaliens

Ils ont travaillé des pierres et des os dans des outils et des ornements, un peu comme ceux créés par Homo sapiens. Les Néandertaliens ont vécu en Europe et en Asie du Sud-Ouest il y a environ 400’000 à 40’000 ans. Ils ont inventé la colle en utilisant du goudron d’écorce de bouleau pour attacher des poignées en bois aux pierres. Ils fabriquaient des colliers à partir de serres d’aigles. Les néandertaliens utilisaient le feu pour cuire les aliments, et de nouvelles études sur les outils en pierre suggèrent qu’ils disposaient également de la technologie pour déclencher des feux volontaires. (En d’autres termes, ils n’avaient pas besoin de chasser les braises lorsque la foudre frappait pour alimenter leurs foyers).

outils homme néandertal os lissoir
Ces outils fabriqués par l’Homme de Néandertal à partir d’os sont des lissoirs. Ils servaient à lisser les peaux de bête pour les rendre plus résistantes. Crédits : Abri Peyrony & Pech-de-l’Azé

Certaines preuves suggèrent que les néandertaliens avaient également des pratiques spirituelles et rituelles. Les tombes découvertes sur des sites comme la Chapelle-aux-Saints dans le sud-ouest de la France, montrent qu’ils ont enterré leurs morts. Sur un autre site en France, des chercheurs ont découvert que les néandertaliens descendaient au fond d’une grotte et créaient des cercles de pierres énigmatiques à partir de stalagmites il y a 176’000 ans.

Sur le même sujet : La plus ancienne corde jamais retrouvée serait d’origine néandertalienne

L’étendue des capacités symboliques des néandertaliens est encore débattue ; ils étaient vivants en même temps que les humains modernes créaient certains des premiers arts rupestres abstraits et figuratifs, mais peu d’œuvres d’art leur ont été attribuées. Cependant, en 2018, des chercheurs ont rapporté que des images abstraites vieilles de 65’000 ans dans des grottes espagnoles pouvaient avoir été créées par des néandertaliens. (Les scientifiques pensent que les humains modernes ne sont arrivés en Europe occidentale qu’il y a environ 42’000 ans).

Communication et mélanges interespèces

Sur la base de leurs os, nous savons que les néandertaliens étaient capables au moins de produire des sons complexes. Il est difficile de prouver que les néandertaliens avaient un langage, parce qu’ils ne nous ont laissé aucun écrit (bien que les Homo sapiens de la même période ne l’aient pas fait non plus). Mais certains chercheurs ont fait valoir qu’ils disposaient probablement de moyens de communication sophistiqués.

À LIRE AUSSI :
Le cacao pourrait rendre plus intelligent, et on sait enfin pourquoi

De plus, des preuves génétiques ont montré que les humains modernes se sont accouplés avec des néandertaliens avant que ces individus ne disparaissent il y a environ 40’000 ans. Beaucoup d’entre nous aujourd’hui ont encore 1 à 2% d’ADN de Néandertal, des résultats qui suggèrent que les humains modernes qui ont rencontré ces individus les considéraient aussi comme des personnes dignes d’intérêt.

Plus d'articles
drone militaire intelligence artificielle
Un nouveau drone militaire ultra équipé, qui tient dans un sac à dos