Un alignement exceptionnel de quatre planètes (et de la Lune) en avril 2022

alignement rare quatre planetes avril 2022 couv
| Stellarium
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Avis d’observation d’un évènement astronomique fascinant : une parade de quatre planètes à travers le ciel de l’hémisphère nord. Il s’agit de l’alignement de plusieurs planètes du système solaire dans la même zone du ciel, du point de vue des observateurs terrestres. Entre le 17 et le 30 avril, un alignement de quatre planètes se produira : Jupiter, Vénus, Mars et Saturne formeront une ligne droite dans notre ciel. Ce phénomène sera visible à l’œil nu, à l’aube, et atteindra son apogée le matin du 20 avril prochain. Durant la deuxième quinzaine de juin, cet alignement se reproduira avec Mercure en plus.

Certes, il est possible d’observer simultanément trois planètes dans une même zone du ciel plusieurs fois par an. Les « mini-parades planétaires » ne sont pas des événements rares. Mais les alignements planétaires majeurs comme celui-ci, visibles à l’œil nu, sont très rares et ne se sont produits que trois fois depuis 2005. Michelle Nichols, du planétarium Adler de Chicago, déclare : « Nous n’avons pas toujours cette opportunité. Parfois, c’est une ou deux planètes dans le ciel ; souvent, ce n’est rien ».

En effet, par exemple, le 4 juillet 2020, un alignement rare de planètes s’est produit. Toutes les planètes du système solaire (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et la planète naine Pluton) étaient visibles simultanément, même si l’alignement du même côté du Soleil n’était pas parfait — mais l’angle de déviation était faible. Avant cela, le dernier alignement de ce type a eu lieu en 1982 et le prochain est attendu en 2161.

À LIRE AUSSI :
Nouvelle image époustouflante de James Webb avant le début de la mission scientifique

Fin d’un ballet planétaire

Comme les astronomes amateurs le savent probablement déjà, Saturne, Mars et Vénus se regroupent depuis fin mars, mais ce n’est qu’à la mi-avril que Jupiter les rejoindra. En effet, une heure avant l’heure locale de lever du Soleil, Vénus, Mars et Saturne forment un triangle serré au-dessus de l’horizon sud-est. Les 27 et 28 mars, le dernier croissant de Lune est venu compléter cette réunion planétaire.

Les observateurs qui suivent les planètes de jour en jour ont alors remarqué un changement dans leur position. Les planètes forment un triangle dont les angles ont évolué progressivement jusqu’au 1er avril, date à laquelle le trio est apparu sur une ligne droite. Début avril, il était possible de voir Saturne se rapprocher de Mars, jusqu’à ce que les deux astres apparaissent l’un à côté de l’autre entre le 3 et le 5 avril. Le 4 avril, seul un demi-degré séparait les deux planètes, soit le diamètre de la pleine Lune. Vers le 17 avril, Jupiter rejoindra la lignée de Vénus, Mars et Saturne. Quelques jours plus tard, vers le 23 avril, l’alignement devrait devenir encore plus spectaculaire, avec la Lune terminant la ligne. Elle apparaitra à droite et au-dessus de Saturne, avant de disparaître le 29 avril, lorsqu’elle apparaîtra trop près du soleil pour être vue. La Lune rejoindra de nouveau l’alignement planétaire à partir du 21 mai.

alignement planetes lune
Représentation de l’alignement des quatre planètes et de la Lune le 23 avril 2022. © Stellarium

Pour les voir, il faudra se trouver dans un espace plat, dégagé — pour voir Jupiter, qui sera bien plus bas dans le ciel que les autres planètes — et à faible pollution lumineuse. Pour distinguer les planètes des étoiles environnantes, il faut rechercher une lumière constante. Michelle Nichols explique : « La lumière des planètes est moins affectée par l’atmosphère terrestre que la lumière des étoiles. La règle générale est que les étoiles scintillent, pas les planètes ».

alignement 30 avril quatre planetes
Carte du ciel montrant l’alignement des quatre planètes avant le lever du soleil le 30 avril. © NASA/JPL-Caltech

Question de perspective

Lorsque des corps célestes s’alignent ainsi, cela ne se produit que dans le ciel de la Terre, bien sûr. Vue d’un endroit différent dans l’espace, la position de chaque planète serait complètement différente. Effectivement, les planètes ne sont pas vraiment alignées dans l’espace ; les alignements sont une astuce de perspective.

À LIRE AUSSI :
Une étude révèle que des météorites tombées sur Terre contiennent les bases de la vie

Les planètes tournent autour du soleil sur un plan plat, donc quand elles se croisent l’une à côté de l’autre, elles semblent, du point de vue de la Terre, alignées. Un observateur regardant le système solaire d’en haut ne verrait aucune ligne droite. Mercure fait le tour du Soleil tous les 88 jours terrestres, Vénus tous les 225 jours, Mars tous les 687 jours, Jupiter tous les 12 ans et Saturne tous les 29 ans. Compte tenu de ces chronologies variées, les orbites des planètes les rapprochent à intervalles irréguliers, ce qui fait de cet alignement un évènement exceptionnel et rare.

Prochain rendez-vous en juin

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Au mois de juin, les lève-tôt pourront apercevoir un alignement rare des planètes majeures visible à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne et peut-être même Uranus en cas de conditions idéales. De plus, la Lune transitera à proximité de chaque planète entre le 18 et le 27 juin. Cet alignement s’étendra sur une plus grande partie du ciel qu’au mois d’avril, ce qui le rendra plus difficile à discerner ou à photographier.

Les 24 et 25 juin, le dernier croissant de Lune côtoiera Uranus et facilitera son observation, notamment en utilisant des jumelles. Dans les bonnes conditions, Uranus sera donc visible sous la forme d’un minuscule point de lumière verte dans le ciel. Les plus assidus pourront ensuite observer le rendez-vous de la Lune avec Vénus le 26 juin, puis avec Mercure le 27 juin, lorsque les deux astres sembleront fusionner à l’aube.

À LIRE AUSSI :
InSight enregistre le plus grand séisme jamais détecté sur Mars à ce jour

Étant un évènement astronomique rare, du point de vue terrestre, Michelle Nichols conseille : « Vous devez régler votre alarme, c’est juste un moment amusant pour aller voir des planètes dans le ciel et apprendre à quoi elles ressemblent ». Alors à vos jumelles !

Source : NASA

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.