Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
BLACK WEEK : -50% sur l'abonnement Premium ! [+ supprimez la pub]
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

Une anguille serpent vivante sort de l’estomac d’un héron en plein vol

anguille serpent sort estomac heron plein vol
Ce héron a probablement regretté d'avoir avalé une anguille serpent vivante... | Sam Davis

Un événement pour le moins insolite. Une anguille serpent luttant pour sa survie a réussi à percer l’estomac d’un héron qui venait de l’avaler, selon des photos prises par un photographe amateur dans le Delaware. Les images montrent l’anguille serpent, sa tête pendant dans les airs, alors que le héron étonnamment indifférent continue de voler.

L’événement inhabituel a fortement attiré l’attention des prédateurs locaux, a déclaré Sam Davis, un ingénieur du Maryland qui a pris les photos sur la rive du Delaware. Plusieurs aigles juvéniles et un renard suivaient le héron, espérant peut-être récupérer un repas gratuit (le héron ou le serpent, ou les deux ?).

Quand Davis a repéré l’étrange créature volante pour la première fois, il a pensé qu’un serpent ou une anguille s’était accroché au cou du héron en le mordant. Davis se situait à environ 80 mètres des animaux, mais il était muni d’un téléobjectif pour la photographie à longue distance. Il a donc pris des photos en regardant le héron voler et même atterrir dans l’eau avec l’anguille toujours coincée dans son cou… « Le héron ne semblait pas agir très différemment », a déclaré Davis à Live Science. « Il était dans l’eau et volait ensuite simplement ». Pendant ce temps, l’anguille cambrait son corps, « je suppose donc qu’elle était encore vivante à un moment donné », ajoute-t-il.

Ce n’est que lorsque Davis est rentré chez lui et a édité les photos qu’il s’est rendu compte que l’anguille serpent ne mordait pas le héron. Après avoir agrandi les images, « je pouvais voir l’anguille, je pouvais voir ses yeux », déclare-t-il.

À LIRE AUSSI :
Cette créature ressemblant à un calmar géant en forme de trombone pouvait vivre plus de 200 ans

(Cliquez sur une image pour agrandir)

Les photos montrent « une vue assez incroyable », a déclaré John Pogonoski, un ichtyologiste de la Collection nationale australienne de poissons de la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization (CSIRO), qui n’était pas impliqué dans l’observation du héron et de l’anguille serpent. « Je pense que c’est soit très rare, soit très rarement vu chez une espèce d’oiseau, du moins à ma connaissance ».

Plus tôt cette année, Pogonoski et ses collègues ont publié une étude dans la revue Memoirs of the Queensland Museum concernant les anguilles serpent (un poisson serpentiforme de la famille des Ophichthidae), détaillant comment ces animaux peuvent creuser dans les entrailles des poissons qui s’en nourrissent. « Mais en général, ils ne vont pas très loin », explique Pogonoski. Une fois avalées, les anguilles serpent peuvent utiliser leur tête ou leur queue dures pour sortir du tube digestif, mais se retrouvent généralement dans la cavité corporelle du prédateur, les tissus musculaires ou la vessie natatoire. Une fois piégées, les anguilles serpent « finissent souvent par être « momifiées » ou « enkystées », et meurent avant de réussir à s’échapper ». Dans un cas particulier, « un co-auteur de l’article a découvert une anguille serpent vivante à l’intérieur d’un poisson qu’il avait péché, lorsqu’il a nettoyé le poisson avant de le cuisiner », raconte Pogonoski.

À LIRE AUSSI :
En Chine, les vaccins COVID-19 sont déjà en vente sur le marché noir

Davis n’a jamais appris ce qui est arrivé au héron et à l’anguille serpent photographiés dans le Delaware en 2011 (il a téléchargé les photos sur un site animalier il y a seulement quelques mois). Lorsqu’il quitta le rivage, le héron volait toujours avec l’anguille serpent suspendue à son cou…

Selon Pogonoski, le héron a peut-être survécu, car il ne semblait pas trop affecté. Cela dépend de la guérison de la plaie et de sa capacité à éviter une infection. Quant à l’anguille serpent, elle n’aurait survécu que si elle était tombée au-dessus ou très près de l’eau avec une salinité qu’elle pourrait normalement tolérer.

Plus d'articles
decouverte courant electrique inattendu stabiliser reactions fusion nucleaire
Découverte d’un courant électrique inattendu qui pourrait stabiliser les réactions de fusion nucléaire