Anonymous menace Elon Musk suite à ses récentes critiques contre le Bitcoin

message Anonymous Elon Musk
| YouTube/Anonymous

Les tweets du milliardaire sud-africain sont connus pour faire balancer les cours de la Bourse. Avec plus de 56 millions d’abonnés, le PDG occupe une place de choix dans la sphère des influenceurs. Quelques mots suffisent parfois à semer la pagaille à Wall Street : on se souviendra notamment de son intention de retirer Tesla de la Bourse en août 2018, ou plus récemment de la hausse exponentielle de l’action de la société Signal Advance due à une mauvaise interprétation de l’un de ses messages énigmatiques… Vendredi, un tweet évoquant une rupture avec le Bitcoin a provoqué une nouvelle chute de la cryptomonnaie. Pour le collectif des Anonymous, c’en est trop.

Depuis 2018, l’homme d’affaires est pourtant tenu de faire approuver ses tweets par ses avocats avant de les publier. Une précaution qu’il ne prend apparemment pas toujours… Mais ce n’est pas la Bourse américaine qui le rappelle à l’ordre cette fois-ci. Un individu disant appartenir au mouvement des Anonymous accuse Elon Musk d’être allé trop loin, d’avoir abusé de sa position privilégiée pour « détruire des vies ». Le pirate informatique fait surtout allusion aux tweets sur les cryptomonnaies, avec lesquels le milliardaire s’est beaucoup amusé ces derniers temps.

En mars, le PDG était fier d’annoncer qu’il était possible d’acheter une Tesla en bitcoins — ce qui avait d’ailleurs fait grimper en flèche la valeur de cette monnaie virtuelle. Il est toutefois revenu sur sa décision le mois dernier, arguant que cela irait à l’encontre de ses considérations environnementales. « Nous sommes inquiets de l’usage de plus en plus important de combustibles fossiles pour le minage », expliquait-il. Vendredi, il a publié un mème évoquant une rupture avec le Bitcoin, entraînant une chute de 7% de sa valeur.

À LIRE AUSSI :
Elon Musk se moque de la menace des Anonymous

Une influence démesurée qui agace

En matière de cryptomonnaies, il est clair qu’Elon Musk mène la danse. Et son influence ne s’en tient pas qu’au Bitcoin : il joue aussi régulièrement avec le Dodgecoin dans ses tweets, provoquant tour à tour la chute, puis la hausse de la valeur de cette monnaie — qui rappelons-le, a été créée à l’origine comme une plaisanterie. Si le PDG a d’abord laissé entendre qu’il reconsidérerait l’achat des Tesla en bitcoins si l’impact écologique de la devise venait à diminuer, son dernier tweet a en tout cas été interprété comme une rupture définitive par de nombreux investisseurs :

Cette influence démesurée commence à en agacer plus d’un, comme l’atteste le hashtag #Fuckmusk ou certaines micro-cryptomonnaies récemment créées, telles que le $FuckElon. Le collectif Anonymous s’est emparé de l’affaire, en publiant une vidéo dans laquelle ils accusent le milliardaire de « montrer un mépris évident pour le travailleur moyen » à travers ses derniers tweets, et de n’être qu’un « riche narcissique qui cherche désespérément à attirer l’attention » :

À ce jour, la vidéo compte plus de 2 millions de vues. L’intervenant y déclare que la tentative de « sauver le monde » d’Elon Musk est davantage motivée par un sentiment de supériorité que par une préoccupation réelle de l’humanité. Pour preuve, l’individu cite un article de presse dénonçant les conditions de travail « intolérables » auxquelles sont soumis les employés des usines de Tesla pour accélérer la cadence de production. Il souligne également le fait que des enfants travaillent dans les mines de cobalt, métal indispensable à la production des batteries de voitures — une extraction, qui au passage, détruit l’environnement local.

À LIRE AUSSI :
L’extraction du cobalt (notamment pour les véhicules électriques) a de lourdes conséquences en République démocratique du Congo

Un discours qui sonne comme une menace

« Vous n’avez pas caché votre volonté d’organiser des coups d’État afin d’installer des dictateurs dans les endroits où vos produits toxiques sont exploités », poursuit l’individu masqué. Le PDG avait en effet déclaré publiquement être prêt à renverser des gouvernements pour installer des dictatures et ainsi obtenir les terres rares nécessaires à sa production de batteries. Des accusations graves, dont les fervents admirateurs d’Elon Musk n’ont malheureusement pas conscience, trop éblouis par les prouesses technologiques actuelles et futures promises par le milliardaire.

Les auteurs de la vidéo soulignent par ailleurs que la majorité des revenus de Tesla ne proviennent pas de la vente de véhicules, mais de subventions gouvernementales. Selon le Los Angeles Times, Tesla, SolarCity et SpaceX ont ensemble bénéficié d’un soutien gouvernemental estimé à 4,9 milliards de dollars — une somme qui comprenait notamment des crédits carbone, que Tesla a pu revendre à d’autres constructeurs automobiles ne respectant pas les critères imposés par leur État pour la vente de véhicules à zéro émission. En outre, ces derniers mois, la société a fait bien plus de bénéfices en investissant dans le Bitcoin qu’en vendant des véhicules — des bitcoins, qui ont été achetés semble-t-il avec l’argent du gouvernement…

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Pour les activistes, ce tweet de la semaine dernière était donc le tweet de trop. « Alors que les gens qui travaillent dur voient leurs rêves liquidés à cause de vos sautes d’humeur, vous continuez à vous moquer d’eux avec des mèmes depuis l’un de vos manoirs à un million de dollars », lancent-ils. L’intervenant reconnaît que les cryptomonnaies sont par nature un investissement risqué, mais le risque en question ne devrait pas dépendre des propos d’un individu. Il rappelle qu’au fond, la force d’Elon Musk ne repose que sur le culte que lui portent ses followers, entretenu à grand renfort de messages mystérieux et de trolls sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI :
Les adultes sans désir d'enfants sont aussi heureux que les autres

« Vous pensez peut-être que vous êtes la personne la plus intelligente de la pièce, mais maintenant vous avez rencontré votre partenaire. Nous sommes anonymes. Nous sommes Légion. Attendez-nous », conclut l’individu. Elon Musk n’a pas directement commenté la vidéo, mais a simplement twitté « Don’t kill what you hate, save what you love » :

Source : YouTube/Anonymous

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
cryptomonnaies Cliquez pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en 10 minutes.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.