1.1K Partages

Depuis l’apparition des premières illusions d’optique, l’intérêt envers ces créations artistiques intrigantes et étonnantes n’a cessé de croître au fil du temps. Les illusions les plus connues, comme l’escalier de Penrose, sont apparues au cours du 20e siècle. Les techniques de conception ont depuis évolué, en même temps que l’intérêt artistique toujours grandissant que les illusions d’optique ont suscité. Autant dire qu’aujourd’hui, il en existe un nombre et une variété impressionnants, toutes plus étonnantes les unes des autres.

Peu importe leur origine ou le type d’illusion, toutes font un excellent rappel de la facilité avec laquelle nos sens (ici la vision) peuvent être bernés. Cette semaine, une nouvelle illusion d’optique est devenue populaire sur Twitter. Conçue par le professeur David Novick de l’Université du Texas à El Paso, elle consiste à vous poser une question simple : quelles sont les couleurs des sphères dans l’image ?

Nous aurions tout de suite envie de répondre quelque chose du genre : “il y a des sphères vertes, bleues et rouges”. Cependant, la réalité est toute autre. Les sphères sont toutes de la même couleur. Il s’agit d’un brun clair (RVB 255.188.144). Ce sont les lignes colorées qui les traversent qui donnent l’illusion de leur couleur apparente différente.

Cerise sur le gâteau, cette illusion déjà impressionnante sur un écran d’ordinateur tire profit de notre ère, celle des smartphones : l’effet est amplifié lorsque l’image est plus petite, ce qui la rend de ce fait très adaptée aux écrans de smartphones. Sur un écran plus grand, vous pouvez voir que les confettis (comme les appelle Novick), ne sont pas la couleur visible au premier abord, même s’ils restent un peu teintés.

Comme Phil Plait l’explique dans son article paru sur SyFy, nous sommes trompés par cette illusion parce que notre cerveau traite non seulement les couleurs individuellement, mais également dans le contexte des couleurs voisines.

Ce type d’illusion optique est connu sous le nom d’illusion de Munker-White. Lorsque de telles astuces sont réalisées en niveaux de gris, elles sont appelées illusions de White.

spirale trois couleurs illusion

Crédits : AKiyoshi Kitaoka/Ritsumeikan University

Un exemple particulièrement étonnant d’illusion de Munker a été créé il ya quelques années par Akiyoshi Kitaoka, professeur de psychologie à l’Université Ritsumeikan, au Japon. Il s’agit d’une spirale tricolore et pourtant, vous percevrez quatre couleurs : magenta, cyan, orange et vert. En réalité, il n’y a pas de cyan. Lorsque la spirale verte se situe entre la ligne magenta, le vert apparaît bleuâtre.

Sur le même sujet : Cette image semble disparaître quand vous l’observez longuement, et l’explication derrière est plus qu’intéressante

Une implication en neurosciences

Les illusions d’optique sont étudiées et souvent aussi créées par des scientifiques spécialisés en sciences cognitives. En neurosciences, les illusions d’optique sont un sujet pris très sérieux, car elles ont le potentiel de nous révéler certains aspects du fonctionnement de notre système visuel et cognitif.

Par exemple, selon une étude publiée dans le Journal of Neuroscience par Sandra J. Kuhlman, professeure adjointe en sciences biologiques à l’Université Carnegie Mellon, les illusions provoquées par la plupart de ces conceptions visuelles pourraient globalement être dues au fait que notre cerveau réagit à la “rétroaction” entre neurones, dans différentes zones cérébrales impliquées dans la perception visuelle.

La compréhension de ce système de rétroaction pourrait fournir un nouvel aperçu des circuits neuronaux du système visuel et avoir d’autres implications pour comprendre comment le cerveau interprète et comprend les stimuli sensoriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.1K Partages
1.1K Partages
Partager via