Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [+ supprimez la pub] [-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Astéroïde Apophis : une collision avec la Terre en 2068 n’est pas à exclure

asteroide apophis risque collision Terre 2068 couv
| Pixabay

Découvert en 2004, (99942) Apophis est un astéroïde géocroiseur de 320 m de diamètre dont l’orbite l’amène à croiser celle de la Terre deux fois à chacune de ses révolutions. Si son prochain passage à proximité de la Terre en 2029 n’inquiète plus les astrophysiciens, son passage en 2068, quant à lui, soulève quelques inquiétudes. Subissant un effet de déviation orbitale (effet Yarkovsky), la trajectoire d’Apophis pourrait l’amener dangereusement proche de la Terre d’ici 48 ans, avec un risque de collision n’étant pas à exclure.

Un nouveau rapport suggère qu’un astéroïde nommé d’après le dieu égyptien du chaos, Apophis, pourrait se rapprocher de la Terre en 2068. Les astronomes qui suivent l’astéroïde ont découvert qu’il avait accéléré, grâce à un processus orbital appelé effet Yarkovsky.

« Les nouvelles observations que nous avons obtenues avec le télescope Subaru plus tôt cette année ont révélé l’accélération Yarkovsky d’Apophis. Elles montrent que l’astéroïde s’éloigne d’une orbite purement gravitationnelle d’environ 170 mètres par an, ce qui est suffisant pour maintenir le scénario d’impact de 2068 en place », déclare l’astronome Dave Tholen, de l’Université d’Hawaï.

Apophis, que Tholen et son équipe ont découvert en 2004, devrait également dépasser la Terre en 2029. Heureusement, les calculs ont montré qu’il n’y avait aucune chance qu’il percute notre planète à ce moment-là. Au cours de son passage rapproché du 13 avril 2029, Apophis passera si près de la Terre que l’astéroïde de 320 m de diamètre passera entre notre planète et un réseau de satellites de communication. Une distance suffisante pour l’apercevoir à l’œil nu !

À LIRE AUSSI :
Mars perd de l'eau bien plus rapidement que précédemment estimé
trajectoire astéroïde Apophis Terre Lune 2029
Trajectoire d’Apophis en 2029 (la barre blanche représente l’incertitude). Crédits : Sreejithk2000

Une modification orbitale due à l’effet Yarkovsky

Quant à 2068, les astronomes avaient auparavant exclu la possibilité qu’il puisse entrer en collision avec la Terre. Les nouvelles observations, cependant, que les chercheurs ont présentées lors d’une réunion virtuelle de l’American Astronomical Society plus tôt cette année, ont révélé une possibilité surprenante : nous ne pouvons pas exclure une collision.

Alors pourquoi ce changement d’orbite ? Les astéroïdes absorbent la lumière du Soleil lorsqu’ils traversent le Système solaire. Afin de maintenir l’équilibre thermique, un astéroïde émettra cette énergie solaire sous forme de chaleur. Cela génère une force qui les fait accélérer et, à son tour, modifier l’orbite de l’astéroïde. C’est l’effet Yarkovsky.

Surveillance et missions de protection contre les astéroïdes géocroiseurs

La NASA et d’autres agences spatiales surveillent en permanence les objets potentiellement dangereux pour ces effets de modification de l’orbite. Ceci est critique dans le cas d’astéroïdes comme Apophis, qui devraient passer très près de la Terre. Heureusement, nous nous préparons à ce scénario exact.

La mission DART de l’année prochaine conduira une mission critique dans laquelle un petit vaisseau spatial percutera un petit astéroïde pour tenter de le faire dévier de sa trajectoire. Ce ne sera certes qu’un essai, mais cela donnera aux agences spatiales du monde des tas de données qui pourraient être utilisées pour mettre en place un moyen de dissuasion pour les astéroïdes qui pourraient soudainement se retrouver sur une trajectoire de collision avec la Terre.

Vidéo de la NASA expliquant l’effet Yarkovsky :

Plus d'articles
certaines exoplanètes plus proprices émergence vie Terre couv
Certaines exoplanètes seraient plus propices à l’émergence de la vie que la Terre