Quels sont les bienfaits du CBD ?

cannabis cannabidiol cbd
| Irina/Adobe Stock

Les vertus du cannabidiol, un cannabinoïde présent dans le cannabis, sont nombreuses et accessibles à tous (une substance tout à fait légale). En effet, ses nombreuses propriétés médicales sont intéressantes pour traiter le stress et l’anxiété mais également certaines pathologies. À l’heure actuelle, son utilisation est déjà courante à travers le monde, mais les études scientifiques et cliniques en cours pourraient bien accroître davantage son utilisation et sa popularité.

Qu’est-ce que le CBD ? Quelles sont ses vertus ?

Le cannabidiol (dit CBD) est l’un des plus de 113 cannabinoïdes, composés naturels que l’on trouve dans le Cannabis sativa, la plante de cannabis ou de chanvre. Le CBD et le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol) sont les deux principaux composés actifs de la plante. Ce sont également de ce fait les plus reconnus et étudiés.

Le CBD est un phytocannabinoïde bicyclique extrêmement lipophile. Il s’agit d’un composé chimique naturel puissant qui joue un rôle important pour traiter diverses pathologies. Il faut savoir que ce cannabinoïde n’entraîne pas d’effet secondaire psychoactif, comme pourrait le faire le THC.

Les effets pharmacologiques du CBD sont testés depuis plus de 40 ans et la recherche s’accélère de plus en plus autour de cette molécule. De nombreuses études ont ainsi révélé que le Cannabidiol pouvait aider à combattre le cancer et les maladies intestinales irritables, améliorer les symptômes de la schizophrénie, et pourrait même soulager l’anxiété et vous aider à dormir davantage. Le CBD peut également être utilisé pour calmer toutes sortes de douleurs : chroniques, aiguës, neuropathiques, ainsi celles liées à certaines maladies, telles que la polyarthrite ou la fibromyalgie.

À LIRE AUSSI :
Huile de CBD : 6 réponses aux questions les plus fréquemment posées

Les impacts de la consommation de CBD

Jusqu’à présent, aucun impact néfaste n’a été relevé suite à la consommation de CBD, et la sensation de relaxation qu’il procure n’implique pas d’effet psychotrope. En effet, le composant est très bien toléré par le corps humain, qui assimile son effet par deux principaux récepteurs cannabinoïdes : d’une part le CB1, présent dans les os, les muscles, le tissu adipeux, la peau et les articulations, se concentrant dans le système nerveux, et plus précisément dans la mémoire, les émotions et la sensation de douleur. Puis il y a le CB2, un récepteur lié à la rate et plus précisément aux cellules immunitaires.

En outre, le CBD possède plusieurs terpènes (des hydrocarbures naturels) aux vertus non négligeables. Le myrcène, par exemple, est employé en tant qu’antispamodique, bactéricide, sédatif et anxiolytique. Ou le limonène, utilisé comme antiseptique, relaxant musculaire et antitumoral. Puis vient enfin le linalol, qui sert d’antalgique, d’anti-inflammatoire, de sédatif ou encore d’antifongique.

Sur le même sujet : Une étude révèle les propriétés antibiotiques du CBD

De quelle manière consommer le CBD ? Sous quelle(s) forme(s) ?

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Il existe différentes formes de consommation du CBD : la vaporisation (par voies aériennes), l’ingestion (par voie orale) et l’application cutanée (voie externe). De ce fait, il existe de nombreux produits dérivés tels que, par exemple, l’huile CBD, les crèmes, les gélules, le thé…

À LIRE AUSSI :
Cigarette électronique et e-liquides : la grande mise au point

Pour conclure

À l’heure actuelle, cette molécule ne cesse de convaincre de plus en plus de personnes à travers le monde, surtout car son usage n’a pas d’effets secondaires néfastes. En effet, de nombreux individus se laissent chaque jour séduire par les bienfaits et les multiples possibilités de consommation du cannabidiol. Bien entendu, comme tout produit de phytothérapie, le CBD est à utiliser avec modération et surtout, un avis médical est fortement recommandé avant de le substituer à un traitement classique.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Consommez-vous du CBD ? Quelle est votre expérience ?

Laisser un commentaire