Boston Dynamics présente les talents de danseurs de ses robots

robot danseur boston dynamics
| Boston Dynamics

Les robots conçus par la société Boston Dynamics n’ont pas fini de nous étonner. Le modèle Spot, le chien-robot, est déjà largement exploité par l’armée et les forces de police américaines. On sait aussi qu’ils peuvent jouer le rôle de chien de berger ou assumer certaines tâches agricoles. Aujourd’hui, Boston Dynamics nous gratifie d’une nouvelle vidéo montrant l’ensemble de ses robots se déhancher en rythme sur une « piste de danse » (dans une salle d’essai)…

Au mois d’octobre, Spot s’est livré à des tâches plus délicates. Il a en effet été testé dans des conditions bien différentes, beaucoup plus hostiles : une équipe d’ingénieurs l’a utilisé pour inspecter la centrale nucléaire de Tchernobyl et y mesurer les niveaux de radiations. Plus récemment, le Jet Propulsion Laboratory et la NASA ont présenté une version « martienne » de Spot, une nouvelle mouture spécialement conçue pour se déplacer sur (et dans) la planète rouge.

Mais c’est une vidéo plus ludique et divertissante que nous propose cette fois Boston Dynamics, une vidéo plutôt bienvenue en cette fin d’année relativement morose. Et comme à l’habitude, les capacités de ses engins sont impressionnantes. Le robot Atlas, à l’aspect humanoïde, danse parfaitement en rythme, aussi bien qu’un humain (voire mieux que certains…). Pour Spot, les mouvements sont étonnamment fluides et s’adaptent plus que bien à la musique (le titre Do You Love Me, un morceau de twist des années 1960 interprété par The Contours). Sans oublier le robot sur roues Handle, conçu pour la manipulation et le transport de charges, qui parvient à effectuer quelques mouvements en suivant le tempo.

À LIRE AUSSI :
Une enquête confirme qu'un scientifique nucléaire iranien a été assassiné avec un fusil robotisé assisté par IA

Une chorégraphie digne de vrais danseurs

Décidément, ces robots de haute technologie sont bourrés de talents. Tout-terrain, ils sont capables de marcher, courir, sauter, réaliser des mouvements de gymnastique ou pratiquer le parkour. Et pour continuer dans le domaine sportif, ils sont également capables de danser au rythme de la musique :

Atlas s’en sort particulièrement bien et pourrait sans doute défier n’importe quel humain à Just Dance. Lorsque Spot et Handle se joignent à la fête, les robots coordonnent leurs mouvements et créent une véritable chorégraphie. Mais ce n’est pas la première fois que Boston Dynamics montre ainsi les talents de danseurs de ses robots : il y a deux ans, Spot montrait déjà de quoi il était capable sur Uptown Funk, en effectuant quelques mouvements de running man.

Évidemment, cette nouvelle vidéo est d’un tout autre niveau, car on peut constater qu’Atlas effectue des mouvements relativement plus complexes (il court, saute et virevolte, il effectue des pas de danse et des mouvements de bras dans toutes les directions, etc.). Force est de constater que ce robot a fait d’énormes progrès depuis 2016 ; à l’époque, ses mouvements étaient particulièrement saccadés, comme on peut le voir dans cette vidéo. Aujourd’hui, il s’avère bien meilleur danseur que pas mal d’êtres humains ! Elon Musk a d’ailleurs apprécié la démonstration, en précisant sur son compte Twitter que « ce ne sont pas des effets spéciaux » :

Vers le développement de nouveaux robots humanoïdes

À noter que Hyundai Motor vient tout juste d’investir massivement dans Boston Dynamics, à hauteur de 1,1 milliard de dollars, ce qui fait du constructeur sud-coréen l’actionnaire majoritaire de la société ; son ancien propriétaire, Softbank, ne conservera qu’environ 20% de l’entreprise de robotique.

À LIRE AUSSI :
Des dizaines de voitures autonomes se retrouvent coincées dans une impasse

Hyundai affirme que son investissement contribuera à développer des robots de service et de logistique. Selon le communiqué de presse officiel, Hyundai « envisage la transformation de la vie humaine en combinant des technologies robotiques de pointe à son expertise en mobilité ». Ainsi, au fil du temps, le sud-coréen espère construire davantage de robots humanoïdes pour occuper des emplois tels que aides-soignants dans les hôpitaux. La firme s’intéresse également à des applications du domaine de la conduite autonome ou dans le cadre d’usines intelligentes.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Les robots Atlas et Handle présentés dans la nouvelle vidéo ne sont que des prototypes de recherche. En revanche, Boston Dynamics a commencé à commercialiser son modèle Spot au mois de juin. Son prix ? 74’500 $. La société cible notamment les entreprises cherchant un moyen d’automatiser la surveillance de leurs entrepôts. Et depuis, le chien-robot a encore été amélioré : une version 2.1 est disponible depuis le mois de novembre.

Ce nouveau modèle bénéficie notamment d’un meilleur système de collecte de données pour ses missions de contrôle et d’inspection. Ceci inclut l’usage de plusieurs caméras robotisées, l’ajout de métadonnées, l’affichage des données d’images en temps réel, l’export des données en plusieurs formats standards, etc. L’engin bénéficie également de nouvelles fonctionnalités liées à son comportement : il évite mieux les obstacles, gère les glissades, il affiche de meilleures performances dans les escaliers et fait preuve d’une plus grande stabilité sur les terrains en pente ou lorsqu’il rampe.

À LIRE AUSSI :
Des scientifiques ont créé des hologrammes qui peuvent être « touchés »

La partie logicielle a elle aussi été améliorée, tant au niveau de l’interface utilisateur qu’au niveau de la console d’administration. Boston Dynamics précise que ces nouvelles fonctionnalités ne sont que les prémices d’autres fonctions à venir dès 2021, qui concerneront la recharge automatique et le fonctionnement à distance.

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.