Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [et supprimez la pub]
[-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Cannabis légal : l’essor grandissant du CBD

cannabis legal essor grandissant cbd couv
| IncCBD

Utilisé pour ses vertus depuis plus de 2500 ans, le cannabidiol, ou CBD, est un cannabinoïde non psychotrope présent dans le cannabis et le chanvre, ce qui le démarque du THC et permet donc la légalité de son commerce. Au cours des dernières années, les produits du CBD ont envahi le marché sous diverses formes. Tandis que ses propriétés sont reconnues par la communauté scientifique dans certains cadres thérapeutiques, il connaît un succès grandissant dans la population pour son impact positif sur le bien-être. Aujourd’hui, il est possible de s’en procurer légalement et de l’utiliser régulièrement pour améliorer certains aspects de sa vie quotidienne. Nous vous proposons ainsi un portrait rapide du CBD.

Le cannabidiol est un cannabinoïde naturel et non psychotrope trouvé dans la plante de cannabis et est abondant dans le chanvre. Il est l’un des composés non psychoactifs du cannabis. Il existe des preuves cliniques attestant de la valeur du CBD dans le traitement de certains troubles neuropsychiatriques (l’épilepsie, l’anxiété et la schizophrénie). Il existe également de nombreux cas cliniques où l’huile de CBD et d’autres produits à base de CBD auraient aidé des personnes (et des animaux de compagnie) souffrant de nombreuses autres conditions médicales.

L’huile de CBD, ou huile de cannabidiol, est une huile créée en extrayant du cannabidiol à partir d’une plante de cannabis ou de chanvre. Le résultat est une huile qui contient de fortes concentrations de CBD et qui peut varier en niveaux d’autres cannabinoïdes ou composés végétaux. Le terme CBD est utilisé pour englober de nombreux types d’extraits de CBD, et l’utilisation du nom a commencé à semer la confusion. Les huiles de CBD peuvent avoir une gamme de profils de cannabinoïdes et d’avantages médicinaux ou pour la santé. Il peut se présenter sous l’une des formes de produits suivantes :

  • Capsules
  • Huiles
  • Concentrés
  • Huiles pour vape
  • Compléments alimentaires
À LIRE AUSSI :
Peut-on utiliser le CBD comme coupe-faim ?

Il existe également plusieurs types d’huile de CBD, dont les suivantes :

  • Huile de chanvre PCR ou huile PCR CBD
  • CBD à spectre complet
  • CBD à large spectre
  • Isolat de CBD

Chanvre et cannabis : ils donnent des profils en cannabinoïdes différents

Contrairement aux autres produits chimiques du cannabis, comme les flavonoïdes et les terpènes, le cannabidiol n’existe que dans la plante de cannabis. Lorsque nous parlons de plante de cannabis, nous entendons à la fois le chanvre et ce que les gens considèrent comme de la marijuana. Alors que le chanvre et le cannabis proviennent de la même espèce de plante, leurs profils de cannabinoïdes et de terpènes sont différents.

molecules cannabinoides effet entourage chanvre
Le chanvre contient plusieurs dizaines de molécules différentes (cannabinoïdes, terpénoïdes, flavonoïdes). Plus ces molécules sont nombreuses, plus leur synergie est importante, et les propriétés qui en découlent sont intéressantes. Un phénomène appelé l’effet d’entourage. Crédits : ChemFL

Comme chaque type de plante a des profils de composés chimiques différents, les huiles de CBD qui proviennent de chacune des plantes ont également des profils différents. Par exemple, les plantes de chanvre ont de très faibles niveaux de THC au départ, généralement 0.035% ou moins. Ainsi, pour les personnes qui souhaitent éviter le THC, le CBD du chanvre peut être une meilleure option. Le chanvre a également un spectre différent de composés, ce qui signifie que les avantages thérapeutiques peuvent être différents de ceux d’autres plantes.

Les plantes de cannabis produisent une gamme plus large de cannabinoïdes et d’autres composés, en particulier le THC. Jusqu’à récemment, les producteurs de chanvre devaient cultiver de grandes quantités de chanvre pour produire de l’huile de CBD. Maintenant, les producteurs de chanvre cultivent des plantes de chanvre PCR (riches en phytocannabinoïdes) qui permettent des cultures plus petites contenant des rendements plus élevés en CBD.

Extraction au dioxyde de carbone : le meilleur moyen d’extraire le CBD

L’industrie du CBD s’est développée rapidement ces dernières années. Avec la croissance de l’industrie et le nombre d’entreprises fabriquant du CBD, la méthode d’extraction au CO2 (dioxyde de carbone) est devenue le moyen le plus avancé et le plus recommandé techniquement pour fabriquer de l’huile de CBD. Bien qu’il s’agisse de la méthode la plus coûteuse parmi les méthodes les plus populaires, elle permet l’extraction la plus puissante, la plus sûre et sans chlorophylle. Il existe trois types d’extraction au CO2 : supercritique, sous-critique et mi-critique.

À LIRE AUSSI :
Peut-on utiliser le CBD comme coupe-faim ?

Le CO2 est généralement sous forme de gaz. Le CO2 supercritique se forme lorsque le CO2 est chauffé au-dessus de 31.1 °C et mis sous pression à 1071 psi. Il prend alors les propriétés du gaz et du liquide (connu sous le nom de liquide supercritique). En règle générale, ce processus est effectué à l’aide d’un « extracteur en boucle fermée » ; une machine qui a trois chambres principales et manipule les états du CO2 ainsi que l’extraction des cannabinoïdes et autres composés.

processus extraction huile cbd chanvre co2
Schéma présentant le processus d’extraction de l’huile de CBD à partir du chanvre via la méthode de l’extraction par CO2 supercritique. Crédits : amazingchem

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Le processus commence par mettre du cannabis moulu dans un récipient. Le CO2 solide, la glace sèche, est ensuite pompé dans le récipient et est converti du CO2 en CO2 supercritique lorsqu’il entre dans la chambre. Le CO2 supercritique traverse les matières végétales et extrait les cannabinoïdes, les trichomes et les terpènes. Le mélange est pompé dans la troisième chambre où le contenu est séparé. L’huile est ensuite collectée et le CO2 retourne dans le récipient d’origine pour être réutilisé. L’extraction d’huile supercritique tue les bactéries, les moisissures et autres contaminants laissés dans l’huile de CBD.

Extraction du CBD au solvant : un potentiel danger pour l’Homme

Les extractions au solvant utilisent souvent de l’alcool de faible qualité, comme l’éthanol ou l’isopropyle, pour extraire le CBD. L’extraction par solvant est l’un des moyens les moins chers et les plus dangereux d’extraire le CBD car les produits chimiques utilisés sont hautement inflammables. Cette méthode dissout souvent les cires végétales, qui contiennent des nutriments et peuvent également extraire la chlorophylle qui peut donner au CBD un goût amer. Alors que le filtrage élimine la chlorophylle, le filtrage réduit également la puissance de l’huile.

À LIRE AUSSI :
Peut-on utiliser le CBD comme coupe-faim ?

Après la récolte, le cannabis ou le chanvre est placé dans un récipient où les cannabinoïdes sont extraits. Les plantes sont soit trempées, soit les solvants passent à travers les matériaux, éliminant les cannabinoïdes de la plante. Une fois terminé, le liquide est ensuite soumis à un processus d’évaporation où il est chauffé et laisse les concentrés de cannabinoïdes sous forme d’huile. Dans certains cas, des résidus de solvant existent après l’évaporation. Ces résidus peuvent être nocifs pour l’Homme, et certaines études ont trouvé des traces de pétrole et d’autres substances nocives dans les CBD provenant d’extraction de solvants.

Laisser un commentaire
Plus d'articles
vaccin universel contre grippe
Des chercheurs mettent au point un vaccin universel contre la grippe