531 Partages

Bien qu’il existe de nombreux symptômes et causes de l’épilepsie (ce qui fait que la communauté scientifique a longtemps pensé qu’il ne pouvait pas exister de marqueur commun entre les différentes crises), il s’avère en réalité que des chiens entraînés sont tout à fait capables de reconnaître “l’odeur spécifique” des crises d’épilepsie.

En effet, une nouvelle étude (parue dans la revue Scientific Reports) a permis de démontrer qu’il existe une odeur spécifique aux crises d’épilepsie, bien que ces dernières soient d’origine et d’expression différentes.

Dans le cadre de l’étude, diverses odeurs ont été présentées à des chiens entraînés : de l’air expiré et transpiration prélevés au cours d’une crise chez des patients épileptiques, de l’air expiré en dehors de convulsions (lorsque le patient était dit au calme) et juste après une activité physique durant laquelle le patient a transpiré.

De cette manière, les chercheurs ont souhaité découvrir si les chiens étaient en mesure d’identifier quelle odeur était associée à une crise d’épilepsie. Cela a été le cas ! De ce fait, ils ont suggéré qu’il existait bel et bien une véritable « signature olfactive » de crise d’épilepsie (peu importe le patient et le type de crise).

chien crise epilepsie

Crédits : A. Beinat

Pour mener à bien cette expérience, les chercheurs ont fait participer cinq chiens au total (trois femelles et deux mâles, âgés de 2 à 5 ans). Ils ont été entraînés aux États-Unis (plus précisément dans le centre Medical Cutts d’Indianapolis) à sentir des odeurs corporelles de personnes présentant diverses pathologies, comme par exemple le diabète ou l’épilepsie, et à marquer un temps d’arrêt devant l’odeur cible pour montrer qu’ils l’ont bien reconnue.

Lors de l’expérience, chaque réceptacle contenait un coton porteur d’une odeur corporelle différente, que les chiens ont flairé. Pour ces essais, les scientifiques ont utilisé les odeurs corporelles de cinq patientes épileptiques âgées de 11, 14, 15 et 17 ans, recrutées au Centre d’observation et de cure pour enfants épileptiques de Flavigny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle). De ce fait, avant l’expérience, les chiens n’avaient encore jamais senti les odeurs corporelles.

Finalement, dans 67% à 100% des cas, les chiens ont réussi à détecter l’odeur de la crise d’épilepsie. Autrement dit, ils ont adopté le comportement adéquat (se figer devant le réceptacle renfermant l’odeur en question). À noter également que les chiens, dans 95% à 100% des cas, ne se sont pas du tout arrêtés devant les autres réceptacles. D’ailleurs, pour 3 des 5 chiens, le taux de succès a été de 100% lors de tous les essais menés lors de l’expérience.

Cette nouvelle étude met donc fortement en lumière les capacités incroyables des chiens à détecter les crises d’épilepsie. « Cela montre clairement, pour la première fois, qu’il existe une odeur spécifique de l’épilepsie », ont déclaré les auteurs de l’étude.

À présent, des recherches supplémentaires devront être menées, avec un plus grand nombre de chiens et de patients épileptiques, afin de confirmer ces résultats pour le moins extraordinaires.

De manière générale, si vous souhaitez en apprendre davantage sur ces fascinants animaux que sont les chiens, vous pouvez visiter le site internet toutoupourlechien.com.

VIDÉO : Une nouvelle étude démontre que les chiens peuvent détecter les crises d’épilepsie

Source : Université de Rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

531 Partages
531 Partages
Partager via