La Chine rend illégales les transactions de cryptomonnaies, le cours du Bitcoin chute brutalement

chine rend illegales transactions cryptomonnaies chute bitcoin
| Shutterstock

Cela fait des mois que la Chine serre petit à petit la visse concernant les cryptomonnaies et toutes les activités liées, afin de garder le contrôle sur son économie. Vendredi matin, le pays a déclaré illégales toutes transactions de cryptoactifs et toutes activités connexes à l’intérieur de ses frontières. Une répression massive qui a fait chuter brutalement le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies populaires.

Au début du deuxième trimestre 2021, le Bitcoin atteignait des sommets (plus de 52 000 € en avril) et continuait d’attirer de nombreux investisseurs récréatifs. Suite à cette vague d’enthousiasme surfait, la cryptomonnaie a beaucoup fluctué pour se stabiliser à nouveau que récemment. Mais elle est soudainement passée d’un sommet de 38 000 euros vendredi matin à un peu plus de 36 000 euros actuellement, suite à cette dernière annonce.

La Banque populaire de Chine a fait cette déclaration dans une section question-réponse publiée sur son site Web. « Les échanges de devises virtuelles à l’étranger qui utilisent Internet pour offrir des services aux résidents nationaux sont également considérés comme une activité financière illégale », peut-on lire dans le communiqué.

Fin de partie pour les cryptomonnaies en Chine

Les personnes travaillant pour des bourses de cryptomonnaies étrangères feront également l’objet d’une enquête. La Banque a également annoncé qu’elle améliorait ses systèmes de surveillance des activités liées aux cryptomonnaies.

Cette nouvelle intervient après que la Chine a commencé à sévir contre le minage de cryptomonnaies en mai, quelques jours après avoir interdit à toutes les institutions financières et sociétés de paiement de faire des affaires liées aux cryptomonnaies. Concernant le minage, le gouvernement a justifié cette décision en y ajoutant l’argument énergétique, dans le but d’atteindre ses objectifs agressifs en matière de carbone. En effet, le pays prévoit de devenir neutre en carbone d’ici 2060.

À LIRE AUSSI :
Les voitures électriques couteraient jusqu'à 40% de moins à entretenir que celles à essence

Selon un communiqué publié à l’époque, le gouvernement chinois va « sévir contre les activités de minage et de commerce de bitcoins et empêcher résolument le transfert des risques individuels à la société ». Tout comme aujourd’hui, les mesures de répression précédentes ont également entraîné la chute du bitcoin, causée par des ventes massives. Sa valeur a chuté de près de la moitié entre avril et juillet de cette année, rapporte Bloomberg.

L’annonce de vendredi n’a cependant pas étonné les entreprises de cryptomonnaies. « Les régulateurs chinois ont toujours été extrêmes dans leurs opinions et ces commentaires ne sont pas nouveaux », a déclaré à Bloomberg Vijay Ayyar, responsable de la région Asie-Pacifique de la bourse de cryptomonnaies Luno à Singapour. Il est intrigant de constater que la poursuite des annonces pourrait indiquer que la Chine a du mal à éradiquer complètement l’activité des cryptomonnaies.

Laisser un commentaire
cryptomonnaies Cliquez pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en 10 minutes.