970 Partages

Le tétanos est une toxi-infection déclenchée par la tétanospasmine, une neurotoxine produite par les bactéries Clostridium tetani. Une idée de longue date établit que les clous rouillés sont notamment des sources systématiques de tétanos. Cette affirmation est-elle scientifiquement fondée ou fait-elle partie des nombreuses croyances transmises de génération en génération sans base médicale rigoureuse ?

Le tétanos est une infection grave causée par la bactérie Clostridium tetani. Ces bactéries se trouvent dans tout notre environnement, vivant dans des endroits comme le sol, la poussière et les matières fécales. La bactérie peut infecter le corps par le biais de plaies ouvertes, particulièrement profondes et pénétrantes, explique William Schaffner, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université Vanderbilt.

C’est la nature de la blessure elle-même qui est dangereuse ; tout objet portant des bactéries, rouillé ou non, qui pénètre dans la peau et permet aux bactéries de pénétrer dans le corps, peut conduire au tétanos. Ainsi, une blessure occasionnée par un clou rouillé peut très bien ne transmettre aucune infection à C. tetani. Alors pour quelle raison tant de gens associent-ils les clous rouillés au tétanos ?

« À un moment, quelqu’un a évoqué cette image de marcher sur un clou rouillé pour décrire comment une personne contracte le tétanos. L’image était probablement une tentative de transmettre l’idée que le clou rouillé était dans un environnement sale où ces bactéries peuvent être trouvées, puis ensuite elle s’est imposée comme une explication pérenne », déclare Schaffner.

Des spores dormant réveillés par le manque d’oxygène

Mais l’environnement n’a pas besoin d’être visuellement sale pour que quelqu’un contracte le tétanos, explique-t-il. Par exemple, il y a eu des cas où des personnes ont contracté l’infection après s’être coupées la main avec un couteau de cuisine. Dans l’environnement, C. tetani est dormant sous forme de spores, où il peut survivre à des conditions extrêmes pendant de longues périodes, aussi longtemps que l’oxygène est présent.

Sur le même sujet : Un couple refuse l’administration du vaccin contre le tétanos après que leur enfant ait failli en décéder

clostridium tetani

Clostridium tetani (bactéries et spores) observés au microscope électronique. Crédits : Bonnie Valgaeren et al. 2011

Mais lorsque les spores pénètrent profondément dans le corps d’une personne, leur approvisionnement en oxygène est coupé. C’est ce manque d’oxygène qui donne vie aux bactéries. Réveillées dans l’organisme, les bactéries se multiplient et produisent une toxine dangereuse qui est transportée par le sang. Cette toxine, et non les bactéries, est à l’origine du tétanos.

Le tétanos peut être évité en grande partie en se tenant à jour dans ses vaccins. Les enfants devraient systématiquement y avoir le droit et les adultes devraient recevoir des rappels tous les 10 ans. Dans le cas d’une blessure par pénétration, le médecin recommandera un autre rappel si vous n’en avez pas eu depuis plus de cinq ans.

clou tetanos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

970 Partages
970 Partages
Partager via
Copier le lien