Une comète géante vient d’entrer dans notre système solaire

comete geante vient entrer dans systeme solaire
Il pourrait s'agir d'une "méga-comète", à la limite de la taille d'une planète naine. | MARK GARLICK/Getty Images/Science Photo Library RF

Un énorme objet cosmique jusqu’ici inconnu vient d’entrer dans notre système solaire. Selon les astronomes à l’origine de la découverte, il atteindra l’orbite de Saturne en 2031. Les données indiquent qu’il pourrait s’agir du plus grand corps céleste jamais détecté aussi près du Soleil.

Connu sous le nom de 2014 UN271, son diamètre est estimé entre 100 et 370 kilomètres. Il a été repéré par le Dark Energy Survey (DES), un projet utilisant le télescope Victor M. Blanco au Chili, conçu à l’origine pour étudier l’énergie noire, mais qui a récemment été exploité pour rechercher des objets dans le système solaire externe.

Pedro Bernardinelli, de l’Université de Pennsylvanie, a dirigé une équipe qui a utilisé six années de données de DES pour détecter 800 corps au-delà de l’orbite de Neptune, appelés objets trans-neptuniens. Mais UN271 s’est démarqué des données par sa taille et les calculs qui montrent à quelle distance du soleil il passera. « C’est la chose la plus cool que nous ayons trouvée », déclare Bernardinelli.

Une taille inhabituelle

Nous connaissons un grand nombre d’astéroïdes et de comètes provenant du système solaire externe, mais la plupart ne font que quelques kilomètres de large. La taille de UN271 est particulièrement inhabituelle. Bien qu’elle ne soit pas assez grande pour être une planète naine, elle pourrait être une planète mineure ou « peut-être une méga-comète », déclare Samantha Lawler de l’Université de Regina au Canada.

Son orbite est également intéressante. Elle est actuellement environ 20 fois plus éloignée que la distance Terre-Soleil — ce que l’on appelle une unité astronomique (UA) — mais en janvier 2031, elle atteindra une distance de seulement 10,9 UA, suffisamment proche pour que les astronomes puissent réaliser quelques études de base sur l’objet. À titre de comparaison, Saturne orbite en moyenne à 9,5 UA.

À LIRE AUSSI :
Un astronome amateur découvre une nouvelle lune de Jupiter

À son point le plus éloigné, UN271 se situe à une distance de 40 000 UA, soit environ 0,6 année-lumière, sur une trajectoire orbitale de 3 millions d’années (pour une révolution complète), ce qui fait que sa découverte est en partie due à un timing très chanceux.

On ne sait pas si l’objet est déjà passé dans le système solaire auparavant, ou si nous avons pu le surprendre lors de son premier passage après qu’il a été poussé vers l’intérieur. « Il semble que ce soit un vieil objet et qu’il l’ait fait, d’après les simulations de sa trajectoire », déclare Bernardinelli. « Mais ce n’est pas encore gravé dans le marbre ».

À la recherche d’une activité cométaire

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Jusqu’à présent, nos vues de UN271 sont à très basse résolution, mais à mesure qu’il se dirige vers l’intérieur du Système solaire, nous pourrions rechercher une activité cométaire telle que la fusion des glaces et l’apparition d’une queue. On ne sait pas non plus si elle sera sphérique comme d’autres petits corps célestes, tels que Pluton ou Cérès, ou plus irrégulière. « Nous n’avons pas vraiment vu de près d’objets de 100 kilomètres [du système solaire externe] », déclare Lawler. « Peut-être aura-t-il une forme totalement bizarre. J’espère vraiment qu’il aura des anneaux ».

UN271 pourrait être une cible particulièrement intéressante pour un vaisseau spatial qui la survolerait et prendrait des images de près. Une telle mission, qui devrait être lancée dans les six ou sept prochaines années pour l’atteindre à temps, est logistiquement « faisable », selon Mark McCaughrean de l’Agence spatiale européenne.

À LIRE AUSSI :
Elon Musk suggère de transformer un vaisseau Starship en télescope spatial géant

Alors que l’on s’attend à ce que de nombreux autres objets de ce type attendent d’être découverts dans le système solaire externe, on ne sait pas exactement à quel point UN271 est unique et à quel point cette opportunité pourrait être rare. « Peut-être que c’est le seul qui est aussi grand et qui viendra aussi près », déclare Lawler. « Nous ne savons pas vraiment ».

Laisser un commentaire
  annee lumiere distance astronomie L'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite