Comment bien choisir ses lentilles de contact ?

choisir lentilles de contact
| Etan J. Tal – CC BY-SA 3.0
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

À l’instar des lunettes, les lentilles de contact permettent aujourd’hui de corriger de nombreux défauts de vision : la myopie principalement, mais aussi l’hypermétropie, l’astigmatie et même la presbytie. Souples ou rigides, elles s’avèrent plus pratiques et bien plus discrètes que les lunettes ; elles offrent également un meilleur champ visuel du fait qu’elles suivent parfaitement les mouvements de l’œil. Comment faire son choix parmi les différentes lentilles existantes ?

Avec leurs montures aux formes et coloris variés, qui s’adaptent à tous les visages, les lunettes peuvent être considérées comme un véritable accessoire de mode, donnant du style à leur porteur. Néanmoins, elles peuvent devenir gênantes lorsque l’on pratique une activité physique (notamment un sport de contact) ; sans compter qu’elles peuvent se rayer (à moins de disposer de verres traités contre cela), se casser, s’embuer à chaque changement brusque de température, etc.

Pour toutes ces raisons, certaines personnes optent pour les lentilles de contact. Une fois l’appréhension de « toucher son œil » passée, il est aisé de les poser ; elles se font ensuite presque oublier (contrairement aux lunettes qui « pèsent » sur le nez tout au long de la journée et qu’il faut souvent nettoyer). Le confort visuel qu’elles offrent est également très appréciable : parce qu’elles se posent directement sur l’œil, la vision périphérique se fait plus large et est dépourvue de zone d’ombre.

À LIRE AUSSI :
La téléconsultation peut-elle devenir l’avenir de la relation médecin-patient ?

Rigides, souples, jetables, mensuelles ?

On distingue plusieurs modèles de lentilles de contact. Les lentilles rigides sont ainsi nommées, car elles conservent leur forme de conception. Fabriquées sur mesure, elles épousent parfaitement les yeux du porteur et laissent passer l’oxygène, ce qui permet à la cornée de bien « respirer » ; une lentille de larme se forme entre la cornée et la lentille, ce qui contribue à corriger les défauts de vision (notamment les plus complexes, comme l’astigmatisme). Ce type de lentilles est particulièrement recommandé aux personnes qui souffrent de sécheresse oculaire. Elles peuvent être portées de jour comme de nuit (sur avis médical).

À savoir que l’adaptation aux lentilles rigides peut être relativement difficile : en effet, au début, la lentille se fait sentir à chaque clignement de paupières ; à force de contact, ces dernières finissent néanmoins par s’adapter naturellement à la présence de la lentille. Les lentilles se font dès lors plus confortables.

Les lentilles de contact souples ont fait leur apparition dans les années 1960, grâce au développement de polymères hydrophiles (ou hydrogels). Les lentilles souples de dernière génération sont fabriquées à base de silicones hydrogels (galyfilcon, senofilcon, comfilcon, etc.). Par rapport à l’hydrogel traditionnel, ils améliorent à la fois la perméabilité des lentilles à l’oxygène et leur mouillabilité, ce qui les rend bien plus confortables, même en cas de port prolongé. Les yeux se font moins rouges et moins secs à la fin de la journée.

Parmi les lentilles souples, certaines sont dites « jetables » ou « journalières » : nul besoin de les faire tremper toute la nuit dans une solution d’entretien, car on utilise chaque jour une nouvelle paire. Les lentilles « Dailies total 1 », conçues par Alcon Vision Care, procurent un confort maximal grâce à la technologie Water Gradient formant un véritable coussin d’humidité sur l’oeil, qui garantit d’avoir près de 100% d’eau à leur surface. Selon le fabricant, elles sont en outre près de 6 fois plus perméables à l’oxygène qu’une lentille lambda. Enfin, la technologie exclusive SmarTears® permet la libération d’un ingrédient présent naturellement dans les larmes, aidant à stabiliser la couche lipidique du film lacrymal.

À LIRE AUSSI :
Alimentation ultra-personnalisée : du sur-mesure dans notre assiette

Lentilles et lunettes, la combinaison idéale

Si la plupart des lentilles corrigent la myopie, sachez qu’il existe également des lentilles pour corriger la presbytie — un défaut visuel caractérisé par une vision de près floue, qui affecte la plupart des personnes dès la quarantaine. Par exemple, si vous constatez que l’écran de votre smartphone ou les pages de votre livre de chevet ne sont plus nets, les lentilles MyDay® multifocales de CooperVision sont faites pour vous ! Elles intègrent une technologie unique, le Binocular Progressive System, qui offre une vision nette de près comme de loin. La technologie Aquaform® permet quant à elle de retenir l’eau et de laisser l’oxygène circuler librement, garantissant un confort longue durée.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Les lentilles journalières sont très pratiques, parce qu’elles ne nécessitent aucun entretien. Elles complètent idéalement une paire de lunettes, notamment lors d’une activité sportive ou toute autre activité de loisir. D’autres modèles sont à renouvellement mensuel ou bimensuel. Plus économiques, ces lentilles nécessitent en revanche une hygiène et un nettoyage quotidien très rigoureux ; le rinçage doit être effectué avec une solution saline adaptée, que vous trouverez chez votre opticien (l’eau du robinet est à proscrire !) ; l’étui des lentilles doit quant à lui être remplacé chaque mois.

Jetables ou mensuelles, les lentilles ne sont pas faites pour être portées 24h sur 24. Il est par exemple conseillé de troquer ses lentilles contre ses lunettes à la fin d’une journée de travail. Mais ceci dépend bien entendu du ressenti de chaque individu. Il faut néanmoins veiller à retirer ses lentilles au moindre signe d’irritation. Ceux qui souffrent d’une sécheresse oculaire importante peuvent en revanche avoir du mal à supporter les lentilles, ne serait-ce que quelques heures ; un collyre lubrifiant peut dans ce cas s’avérer efficace.

À LIRE AUSSI :
Les produits à base de CBD peuvent-ils révolutionner les cosmétiques ?

Dans tous les cas, votre ophtalmologiste et votre opticien seront du meilleur conseil pour vous indiquer quel type de lentilles est le mieux adapté à vos besoins. N’hésitez pas à tester les échantillons disponibles chez votre opticien avant de faire votre choix.

Laisser un commentaire