23 Partages

Médecine et astronomie peuvent sembler être des domaines très différents au regard de leur champ d’application. Toutefois, il existe un élément fondamental commun aux deux : la lumière. Si les astronomes utilisent la structure de la lumière pour obtenir des informations sur les corps célestes observés, les médecins analysent la lumière qui pénètre les tissus organiques pour également en obtenir des informations. C’est notamment le cas dans le cancer du sein, où les différences de densité tissulaire révélées par la lumière permettent d’établir le diagnostic. Et, à ce titre, un modèle astronomique informatique pourrait se révéler très performant pour aider…

Article Premium


L'article complet est uniquement accessible aux abonnés premium (cela est valable pour certains de nos articles uniquement). Mais pas de panique, l'abonnement ne coûte que 0.9€ le premier mois !

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site et profiter de contenu exclusif tout en continuant de nous soutenir ?
J'EN PROFITE

Code promo : 90centimes

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous pour accéder à l'article :

S'inscrire | Mot de passe perdu?

Une réponse

  1. Jean-Jacques FERRY

    Excellent article…Merci c’est bon de le lire aussi!!!… La science physique reste le biais incontournable pour le discernement, une fondamentale discipline pour la continuité a l’établissement des liens “lignes directrices” entre tous les objets constituant ce monde.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

23 Partages
23 Partages
Partager via
Copier le lien