À l’heure où le coronavirus de Wuhan continue d’alourdir le bilan des infections et des décès (plus de 50’000 personnes infectées et plus de 1000 décès), le journal d’État chinois People’s Daily a publié une vidéo montrant des travaux de désinfection dans la ville de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus qui s’est propagée à travers le monde. Les images sont impressionnantes, voire choquantes.

Le coronavirus étant principalement transmis par les gouttelettes de salive ou de mucus, qui se propagent lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue (ou simplement lorsqu’elle parle), la Chine a placé environ 56 millions de personnes en quarantaine. Le pays espère notamment qu’en restant chez eux (sauf en cas de nécessité absolue) et en portant des masques lorsqu’ils sortent, les habitants empêcheront une plus grande propagation du virus.

Une ambiance apocalyptique…

Mais dans le but d’aider à mieux à contenir le virus, le gouvernement a décidé d’envoyer des travailleurs équipés des machines géantes dans les rues vides, afin de pulvériser d’énormes quantités de produit désinfectant. Des files de camions spécialement équipés arpentent de grands boulevards, remplissant l’air d’une brume chimique blanche.

La vidéo du People’s Daily :

Une autre vidéo, publiée par un journal public — le Global Times, montre une activité similaire, dont notamment un pousse-pousse motorisé (ou plutôt auto-pousse) modifié, sur lequel un canon désinfectant a été monté.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Sur le même sujet : Le coronavirus de Wuhan se propagerait également par voie fécale

La Chine a également opté pour les nouvelles technologies afin de disperser le produit depuis le ciel. En effet, des drones ont été aperçus en train d’effectuer le même travail de désinfection, comme le montre cette vidéo d’AsiaWire :

Quelle est la substance pulvérisée ?

À ce jour, on ne sait toujours pas exactement ce que les autorités pulvérisent à Wuhan. Un rapport de Business Insider suggère qu’il pourrait simplement s’agir d’une solution d’eau de javel à faible concentration. Mais certains experts restent sceptiques.

La nouvelle intervient après que la Chine a placé un certain nombre de villes en quarantaine pour empêcher la propagation du coronavirus mortel, affectant environ 56 millions d’habitants. Au moment où nous écrivons ces lignes, au moins 1000 personnes sont mortes du virus, avec plus de 50’000 cas confirmés à travers le monde, selon les outils de suivi spécialisés.

La campagne de stérilisation à l’échelle de la ville vise à empêcher la propagation du coronavirus aéroporté. Mais certains experts ont fait valoir que l’essuyage des surfaces dans les hôpitaux et les marchés est une approche plus valable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.