L’une des conséquences du passage de l’ouragan Florence, est une réelle menace pour la population : l’agglutination des fourmis de feu !

Les piqûres des fourmis de feu (Solenopsis invicta) présentent un véritable danger : cette espèce est considérée comme envahissante dans la région et est particulièrement apte à survivre aux inondations massives. À présent, après le passage de l’ouragan Florence, ces insectes se regroupent pour créer de véritables radeaux qui flottent sur les eaux de crue, jusqu’à ce qu’elles puissent à nouveau atteindre le sol.

Vous aimerez également :

Cette fourmi récemment découverte possède de véritables « lances » de métal sur la tête, et était probablement une sorte de « vampire »

Selon l’Université Texas A & M, ces radeaux transportent tous les membres de la colonie : les œufs, les larves, les reines, les fourmis ailées, ainsi que les travailleurs.

Cette tactique de survie constitue une menace pour les sauveteurs, car ces radeaux ressemblent à des débris, et si les radeaux de fourmis entrent en contact avec des bateaux de sauvetage, alors les fourmis de feu peuvent se séparer à nouveau, dans l’optique de piquer les passagers dudit bateau.

« Si les fourmis parviennent à toucher votre peau, elles commenceront immédiatement à vous mordre et à vous piquer, comme elles le font habituellement. Il est important de s’en débarrasser immédiatement (si elles entrent en contact avec votre peau) – les immerger ne fonctionnera pas, car elles ne feront que s’accrocher à votre peau. Même un jet d’eau à haute pression pourrait ne pas suffire pour les enlever », avertit Texas A & M.

De nombreuses personnes ont déjà posté des vidéos et des photos de ces fameux radeaux de fourmis de feu sur internet :


Les fourmis de feu peuvent également poser un problème lorsque les résidents commencent à rentrer chez eux : en effet, les colonies ont tendance à établir leur nouveau domicile partout où les eaux de crue les déposent.

En plus de contenir les fourmis de feu, les scientifiques et autres instances officielles avertissent que les eaux de crue peuvent contenir des serpents, des lignes électriques (tombées au sol) ainsi que de nombreuses maladies. Il est donc préférable d’éviter l’eau des inondations, si possible.

Sources : Texas A&M University, CDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.