La démocratisation du cloud fait exploser la consommation d’énergie

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers le cloud pour sauvegarder nos données. Il fut une époque où le disque dur externe était de rigueur, mais le cloud présente bien plus d’avantages. Cependant, ce type de stockage est indéniablement énergivore, et même bien plus que ce que l’on peut imaginer.

Les services des data centers dédiés au cloud, où sont stockées toutes les données, ont consommé 42% de plus en l’espace de 8 ans (de 2010 à 2018). Nous sommes de plus en plus prudents et préférons de plus en plus le stockage cloud pour archiver nos documents, photos et vidéos. Mais alors pourquoi le cloud est-il un système de stockage plus intéressant ? Et pourquoi sa consommation d’énergie est-elle si importante et potentiellement problématique ? Les réponses à ces questions sont à retrouver ici même.

Pourquoi prendre un stockage cloud ?

Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de stocker ses documents dans un cloud alors qu’il existe mille et une autres façons de procéder. Le disque dur ou la clé USB par exemple. Découvrez donc pourquoi il est plus simple et plus sécurisé de stocker ses données dans un cloud.

Plus de facilité et une sécurité supplémentaire

Vous êtes partisan des vieilles méthodes et refusez catégoriquement de passer par le cloud ? Laissez-nous vous expliquer pourquoi vous devriez peut-être changer de méthode. Le cloud est un endroit sûr où vous pouvez déposer documents, photos et vidéos. Il en existe un grand nombre, les plus connus restent ceux de Google et d’Apple. Vous pouvez généralement déposer une certaine quantité de données gratuitement, mais il faudra payer au bout d’un certain temps si vous atteignez le stockage gratuit maximum. Si vous voulez du stockage cloud gratuit, sachez que SFR, par exemple, propose entre 10 et 100 Go dans ses offres de box internet (si cela vous intéresse, vous pouvez comparer les box de SFR sur ce comparateur de box internet).

À LIRE AUSSI :
Le SEO : une science plus complexe qu'il n'y paraît

L’avantage principal est que vous stockez vos données dans un endroit immatériel. En choisissant un disque dur comme moyen de stockage, vous prenez le risque de le casser ou de le perdre. Ainsi, toutes vos données seraient définitivement perdues. Aucun risque avec le cloud : tout est gardé informatiquement. C’est d’autant plus simple que tout peut être retrouvé depuis n’importe quel appareil à n’importe quel moment grâce à une simple connexion. Par ailleurs, même des logiciels bien connus utilisent d’office ce type de stockage. Nous pensons particulièrement à Creative Cloud où sont stockées vos créations PhotoShop, Illustrator, InDesign, etc.

Des économies considérables

Comment est-ce possible que le cloud soit plus avantageux économiquement pour stocker vos données ? En réalité, un abonnement à du stockage cloud ne coûte pas excessivement cher. Prenez un abonnement 100 Go dans le cloud Google One. Celui-ci ne vous revient qu’à 1,99€/mois ! Par ailleurs, quand on stocke ses données dans un cloud, on prend un forfait correspondant à ce dont on a besoin. Alors que lors d’un achat de disque dur externe par exemple, nous prenons plus que nécessaire en prévision d’un éventuel besoin de stockage plus important dans les années à venir. Ainsi, un acheteur se retrouve souvent à acheter un disque dur de 1 ou plusieurs téraoctets assez cher alors qu’il n’en a pas besoin.

Une autre utilisation du cloud : le cloud gaming

Le cloud peut être utilisé pour sauvegarder vos données, certes, mais ce n’est pas la seule utilisation possible de cette technologie. Il est en effet possible d’utiliser le cloud pour jouer aux jeux vidéos, cela s’appelle le Cloud Gaming. Le principe est simple : vous jouez depuis votre ordinateur, aussi basique soit-il, et vous pouvez faire tourner les jeux les plus gourmands avec une grande fluidité. Comment cela fonctionne-t-il ? Les jeux sont en réalité lancés à distance sur des machines capables de les faire tourner. Le but étant simplement de relier votre ordinateur au serveur de jeu en question. Vous ne recevez donc sur votre ordinateur que l’image du jeu qui est lancé à distance. Microsoft et Sony se sont lancés dans le cloud gaming avec la sortie de leur dernière génération de consoles, en s’appuyant tous deux sur la solution de cloud computing Microsoft Azure.

À LIRE AUSSI :
Une fibre numérique programmable intégrée aux vêtements

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Pour ce faire, il faut bien évidemment une excellente connexion internet pour éviter une latence trop importante et rendre les jeux injouables, la fibre optique est donc de rigueur. Avec cette méthode, le cloud vous évite de payer un ordinateur surpuissant si vous n’en avez pas les moyens.

La consommation d’énergie malgré tout importante du cloud

Eh oui, il n’y a pas que du positif dans l’utilisation du cloud. Vous l’avez vu, le cloud s’utilise désormais de bien des façons. Son utilisation variée et sa praticité en font un atout de taille dans la vie de tous les jours, c’est pourquoi il devient de plus en plus apprécié. Ce faisant, les données à traiter deviennent de plus en plus importantes et demandent donc logiquement plus d’énergie aux serveurs pour traiter cela correctement. Si bien que l’on estime à 28% la hausse de consommation d’énergie liée aux centres de données cloud d’ici 2030.

En soi cela reste logique : une demande plus forte donc plus de données à traiter ce qui engendre logiquement une hausse de la consommation d’énergie. Comment résoudre ce problème ? L’objectif devrait vraisemblablement être de revoir et améliorer l’efficacité énergétique des data centers. Le travail sur l’écoconception de ces centres de données est encore à l’étude et verra le jour dans les années à venir. De plus, des organisations comme Greenpeace alertent notamment la Chine qui sera très impactée par cette augmentation de consommation d’énergie liée au cloud. Elle l’invite à se tourner vers des énergies renouvelables telles que le soleil et le vent.

Laisser un commentaire