13 Partages

Sur certaines tombes au Japon, pays ayant lancé l’idée, il est désormais possible d’utiliser son smartphone pour scanner un code QR spécifique présent sur la pierre tombale. Mais pour quoi faire ? C’est simple : accéder à des photos et autres informations détaillées, en ligne, concernant le défunt en question.

Tout a débuté avec un fabricant de pierres tombales japonais qui a décidé d’innover, Ishinokoe. Au départ, l’entreprise plaçait les codes QR derrière de petites portes verrouillables, sur les pierres tombales. Par la suite, différents designs, dont certains exposant le code QR comme un véritable élément décoratif de la pierre tombale, sont apparus.

Ces codes permettent aux proches des défunts d’accéder aux informations et photos les concernant, et même de télécharger leurs propres contributions. Une telle “fonctionnalité funéraire” est supposée donner aux gens un moyen de rester “en contact” avec la “mémoire” de leurs proches. Une pierre tombale alimentée par la famille en informations et en vécus, un peu comme un “wiki” des morts.

Les codes QR ne sont bien entendu pas nouveaux au Japon et dans le reste du monde. Au Japon par exemple (et surtout), ils sont régulièrement utilisés pour télécharger des cartes routières depuis un smartphone, imprimés au dos des cartes de visite et même sur les brochures des restaurants. Mais Ishinokoe veut honorer les morts en faisant de ses tombes non seulement des endroits tristes et lugubres contenant les restes de défunts, mais également des endroits où les familles peuvent accéder à d’agréables souvenirs de l’époque où leur être cher était vivant.

Vous allez aussi aimer : Funérailles spatiales : vous pouvez à présent envoyer vos cendres afin qu’elles soient dispersées dans l’espace grâce à une entreprise britannique

Les amis et les membres de la famille peuvent utiliser leur téléphone portable pour télécharger des photos, des poèmes, des anecdotes et toute une série d’informations, qui seront ensuite accessibles à d’autres personnes autorisées à lire le code.

Il est également possible, pour les personnes en ayant l’autorisation, de consulter la liste de toutes les personnes ayant déjà visité la tombe et accédé au code QR. Si vous ne faites pas partie de la liste après avoir participé à un enterrement, ne vous attendez donc pas à recevoir une carte de remerciements de la part des poches du défunt…

Les pierres tombales à codes QR sont déjà en vente, bien qu’elles ne soient pas données. En effet, l’achat d’une telle pierre tombale un peu techy vous en coûterait environ 8000 Euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Partages
Partager via
Copier le lien