1.2K Partages

Des archéologues ont découvert dans des tombes chinoises d’un autre temps, des objets indiquant l’utilisation du cannabis pour ces effets psychotropes. Ils présument que la plante était consommée durant des rituels.

Le cannabis est une plante cultivée depuis des milliers d’années dans l’est de l’Asie, pour ses fibres et ses graines oléagineuses. Mais il semblerait que dans certaines régions comme l’Ouest de la Chine, ses propriétés psychotropes aient été exploitées il y a plus de 2500 ans. C’est ce que des chercheurs démontrent dans leur dernière publication. En effet, c’est dans les anciennes tombes du cimetière de Jirzankal à 3000 mètres d’altitude, dans les montagnes de Pamir, qu’ils ont découvert plus de 10 encensoirs qui semblent dater de 500 ans av. J.-C.

Pour analyser et déterminer ce qu’ils pouvaient bien brûler avec ces objets, le groupe a effectué une chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (plus communément appelée GC-MS), une technique permettant de séparer chaque molécule organique des résidus sur les pots et de déterminer leur masse. Leurs propriétés correspondaient aux molécules du cannabis.

Les traces d’usage du cannabis découvertes auparavant dans la région montraient que la plante était utilisée pour le textile et ses nutriments. De plus, les souches contenaient un faible taux de tétrahydrocannabinol (THC), le composé psychoactif du cannabis.

Cependant, les objets retrouvés dans les tombes montraient un taux très élevé de THC. Les chercheurs présument que les habitants de la région durant cette période pratiquaient déjà la sélection des cultures du cannabis afin d’utiliser celles qui les feraient le plus « planer ». Mais il est également possible que ces hauts taux de THC soient d’origine naturelle. La très haute altitude de la région, qui expose plus fortement les cultures aux rayons UV, pourrait avoir stimulé les plantes à produire davantage de THC.

encensoir cannabis chine

Un des nombreux encensoirs retrouvés dans les tombes. Crédits : Xinhua Wu

Bien qu’ils aient estimé que cette culture du Cannabis date de 2500 ans, les archéologues ne nient pas la possibilité qu’elle ait débuté bien avant.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

« Quelle que soit la façon dont ces fortes variétés ont été créées, ces conclusions soutiennent l’idée selon laquelle les plantes de cannabis ont d’abord été utilisées pour leurs composés psychoactifs dans les régions montagneuses de l’est de l’Asie centrale, avant de s’étendre à d’autres régions du monde », déclare l’auteure de l’étude, Nicole Boivin.

Vous allez aussi aimer : Vaporiser du cannabis serait plus efficace que de le fumer, d’après une nouvelle étude

34 corps au total ont été retrouvés sur le site, avec divers objets, comme des assiettes en bois ou des bols. Les restes humains montraient après des analyses que certains d’entre eux semblaient provenir de la Sogdiane, une ancienne région recouvrant une partie de la Chine, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan. Les personnes originaires de la Sogdiane pratiquaient le zoroastrisme, une ancienne religion Perse. Des textes zoroastriens découverts auparavant expliquent les propriétés du cannabis à altérer la conscience, et que ce « pouvoir » était vénéré par les pratiquants de cette religion disparue.

encensoir tombes rituel cannabis

D’autres encensoirs (au milieu vers la gauche), qui auraient brûlé du cannabis durant des rituels pour les morts. Crédits : Xinhua Wu

Les chercheurs suggèrent qu’ils utilisaient la plante lors de rites funéraires, certainement pour permettre la communication avec les morts ou leur Dieu. Ce n’est que plus tard lors du développement du commerce entre l’Asie et l’Europe que la plante ne fut plus brûlée uniquement à des fins spirituelles.

Les recherches sur le site continuent, pour peut-être découvrir d’autres usages de la plante à l’époque.

Source : Science Advances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.2K Partages
1.2K Partages
Partager via
Copier le lien