Un drone aide à sauver un homme victime d’un arrêt cardiaque

drone aide sauver homme crise cardiaque couv
Le modèle de drone portant un défibrillateur | Everdrone AB
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

L’entreprise Everdrone, qui développe des drones autonomes aux usages civils, a annoncé que l’une de ses machines a pour la première fois aidé à sauver une vie. Il est intervenu à temps pour amener un défibrillateur au domicile d’un Suédois qui faisait un arrêt cardiaque.

« C’est une technologie vraiment révolutionnaire qui doit être mise en œuvre partout ; les arrêts cardiaques soudains peuvent arriver à n’importe qui, pas seulement aux personnes âgées atteintes d’artériosclérose », affirme vivement la victime, un homme de 71 ans. Il était en train de déneiger son allée, à Trollhättan, le 9 décembre dernier, lorsqu’une crise cardiaque l’a mis au sol.

Un appel d’urgence a aussitôt été émis, permettant l’intervention des services traditionnels, mais aussi d’une nouveauté implémentée dans la région de Västra Götaland : la livraison de défibrillateurs via des drones dans les zones qui en sont exemptes. Un centre de contrôle permet pour cela de recevoir les appels d’urgence et de contrôler à distance la répartition des drones sur le territoire.

En l’occurrence, l’engin a livré le dispositif médical en trois minutes, permettant de démarrer les gestes de réanimation avant l’arrivée de l’ambulance. Il faut dire que le patient a eu aussi un sacré coup de chance, puisque ladite réanimation a pu être effectuée par un médecin, le docteur Mustafa Ali, qui se rendait à l’hôpital pour travailler au moment de l’accident. Il a aperçu la scène se dérouler depuis sa voiture et est intervenu aussitôt.

« J’allais travailler à l’hôpital local lorsque j’ai regardé par la fenêtre de la voiture et j’ai vu un homme s’effondrer dans son allée », raconte le Dr Ali. « J’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas et je me suis précipité pour aider. L’homme n’avait pas de pouls, alors j’ai commencé à faire de la RCR (réanimation cardio-respiratoire) tout en demandant à un autre passant d’appeler le 112 (le numéro d’urgence suédois). Quelques minutes plus tard, j’ai vu quelque chose voler au-dessus de ma tête. C’était un drone avec un défibrillateur ! ». L’homme de 71 ans a ensuite été amené à l’hôpital pour être soigné. Il a aujourd’hui entièrement récupéré.

Augmenter les chances de survie de 11 à 70%

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

À LIRE AUSSI :
Une IA créée par des ingénieurs suggère des lois physiques alternatives

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Le dispositif, piloté par l’entreprise Everdrone, se nomme Everdrone’s Emergency Medical Aerial Delivery service, ou EMADE. Il est mis en place en collaboration avec le Center for Resuscitation Science, à l’Institut Karolinska. « Il s’agit d’un excellent exemple concret de la façon dont la technologie de drone de pointe d’Everdrone, entièrement intégrée à la répartition d’urgence, peut minimiser le temps d’accès à l’équipement en défibrillateurs automatisés externes de sauvetage », s’est réjoui Mats Sällström, PDG d’Everdrone. Un accès qui n’est pas anodin, puisque selon une étude publiée dans l’European heart journal, la probabilité de survie lors d’un arrêt cardiaque en dehors du milieu hospitalier est d’environ 11%.

Or, ce pourcentage peut grimper jusqu’à 50-70% lorsqu’un défibrillateur est utilisé très rapidement après l’arrêt cardiaque. Toujours selon cette étude, une ambulance en Suède met en moyenne 11 minutes pour arriver sur les lieux d’un accident, alors que les chances de survie décroissent entre 7 et 10% à chaque minute passée.

L’idée du système de livraison par drone est d’augmenter les chances de survie en permettant aux personnes sur place de commencer les gestes de réanimation au plus vite. Ce modèle de drone est donc conçu pour amener des défibrillateurs à des endroits qui n’en disposent pas. Selon Everdrone, le dispositif EMADE est actuellement en mesure d’atteindre quelque 200 000 résidents suédois. Son ambition est d’étendre le service et de l’implémenter également dans d’autres pays européens au cours de l’année 2022.

À LIRE AUSSI :
La nouvelle IA de Meta est devenue raciste en quelques jours
Source : Everdrone

Laisser un commentaire