Dans les écoles américaines, les fusillades ont atteint un nombre record au cours de la dernière année scolaire

ecoles americaines fusillades taux record
| Pixabay
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Un nouveau rapport de l’organe de recherche du ministère de l’Éducation américaine — publié mardi dernier — comptabilise 93 fusillades dans les écoles au cours de la dernière année scolaire, contre 11 il y a dix ans. Malgré de nouvelles mesures en matière d’ordre et de sécurité et quelques améliorations sur le sujet, la criminalité dans les écoles alarme la Maison-Blanche. Joe Biden vient de signer une loi pour réguler les armes à feu aux États-Unis, même si elle reste en dessous de ses ambitions.

Le rapport sur les indicateurs de la criminalité et de la sécurité scolaires est le fruit d’un effort du National Center for Education Statistics (ou NCES, un organe de recherche du ministère de l’Éducation) et du Bureau of Justice Statistics. Depuis le commencement de la collecte de données au début des années 2000, ce rapport annuel examine la criminalité survenant dans les écoles et les collèges du point de vue des élèves, des enseignants, des directeurs d’école et de la population générale.

« Bien que le taux de victimisation violente non fatale à l’école pour les jeunes de 12 à 18 ans ait été plus faible en 2019 qu’en 2009, il y a eu plus de fusillades scolaires avec des victimes en 2021 qu’au cours de toute autre année depuis le début de la collecte de données, passant de 11 en 2009 à 93 en 2021 », a déclaré dans un communiqué Peggy Carr, commissaire du NCES.

À LIRE AUSSI :
Situation préoccupante à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporizhzya

Les fusillades en milieu scolaire sont définies comme des incidents au cours desquels une arme à feu est brandie ou utilisée dans l’enceinte de l’école, ou qu’une balle touche l’école, quel qu’en soit la raison, le nombre de victimes, l’heure ou le jour de la semaine. Le rapport précise que pendant la pandémie de coronavirus, cela incluait les fusillades qui se sont produites dans la propriété de l’école pendant l’enseignement à distance.

Les 93 fusillades comptabilisées sur l’année 2020-2021 comprennent 43 fusillades dans des écoles avec décès, et 50 fusillades dans les écoles impliquant uniquement des blessures. Au total, 59 écoles primaires et 57 écoles secondaires ont connu des fusillades (avec ou sans victimes) en 2020-2021.

fusillades ecoles victimes
Nombre de fusillades dans les écoles primaires et secondaires publiques et privées ayant fait des victimes, de 2000-2001 à 2020-2021. En vert clair : les fusillades avec blessés uniquement ; en vert foncé : les fusillades mortelles. © NCES, 2022

Davantage de cas de violence envers les enseignants par rapport à la dernière décennie

Le rapport couvre également de nombreux autres sujets, tels que la victimisation, les bagarres, les armes, la présence de personnel de sécurité à l’école, la perception qu’ont les étudiants de la sécurité personnelle à l’école, les incidents criminels dans les établissements postsecondaires, etc. Il met notamment en évidence l’augmentation du taux d’infractions sexuelles forcées sur les campus des collèges et des universités au cours de cette décennie : 8 pour 10 000 étudiants en 2019-2020, contre 1,7 pour 10 000 étudiants en 2009-2010.

Par ailleurs, la cyberintimidation et les problèmes de discipline des élèves vis-à-vis des enseignants sont devenus plus courants au fil du temps. Par rapport à la décennie précédente, davantage d’écoles publiques ont ainsi rapporté des cas de violence des élèves envers les enseignants (10% contre 5%), des actes d’irrespect des élèves envers les enseignants autres que la violence verbale (15% contre 9%), et un désordre généralisé dans la classe (4% contre 3%).

À LIRE AUSSI :
En Israël, le sperme des soldats morts peut être prélevé pour assurer leur descendance

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Toutefois, au cours de la dernière décennie, plusieurs problèmes de criminalité et de sécurité sont devenus moins fréquents dans les écoles primaires et secondaires. Le NCES fait état d’une diminution de 51 à 11 victimisations criminelles non mortelles (y compris le vol et la victimisation violente) pour 1000 élèves entre 2009 et 2020, pour les élèves de 12 à 18 ans. Les écoles publiques ont également rapporté une diminution des problèmes de discipline par rapport à la précédente décennie sur les sujets suivants : intimidation des élèves (15% contre 23%), harcèlement d’autres élèves en raison de leur orientation sexuelle ou de leur l’identité sexuelle (2% contre 3%).

« Pour maintenir et promouvoir la discipline, l’ordre et la sécurité, les écoles à travers les États-Unis ont mis en place des mesures préventives et réactives », explique le rapport. « Par exemple, entre 2009-2010 et 2019-2020, le pourcentage d’écoles publiques déclarant l’utilisation des mesures de sûreté et de sécurité suivantes a augmenté : le contrôle de l’accès aux bâtiments scolaires (de 92% à 97%), l’utilisation de caméras de sécurité (de 61% à 91%), et l’obligation pour le corps enseignant et le personnel de porter un badge ou une carte d’identité avec photo (de 63% à 77%) ».

Ces mesures n’empêchent pourtant pas la hausse du nombre de fusillades aux États-Unis, comme au Texas, où 19 enfants et deux adultes ont trouvé la mort suite à la fusillade survenue à l’école primaire Robb d’Uvalde en mai dernier. Il s’agit de la plus meurtrière dans une école depuis celle d’une école primaire dans le Connecticut en 2012 (20 enfants et six enseignants avaient été tués).

À LIRE AUSSI :
Les jeunes d'aujourd'hui seraient plus perfectionnistes et subiraient une plus grande pression parentale (que les générations précédentes)
Source : National Center for Education Statistics

Laisser un commentaire