Elon Musk se moque de la menace des Anonymous

elon musk menace vidéo anonymous
| Flickr/JD Lasica – CC-BY-2.0

Suite à un tweet du PDG de Tesla évoquant une rupture définitive avec le Bitcoin, un individu prétendant appartenir au collectif des Anonymous a publié le week-end dernier une vidéo dans laquelle il reproche au milliardaire de profiter de son statut pour influencer à sa guise les cours des cryptomonnaies, « détruisant des vies » au passage. La vidéo, peu flatteuse, se termine par une menace à l’encontre d’Elon Musk, qui ne semble pas vraiment inquiet.

« Vous pensez peut-être que vous êtes la personne la plus intelligente de la pièce, mais maintenant vous avez rencontré votre partenaire. Nous sommes anonymes. Nous sommes Légion. Attendez-nous », concluait l’individu masqué. La diffusion de cette vidéo n’a pas suscité de réaction immédiate de la part du milliardaire sud-africain, si ce n’est un rapide message sur son compte Twitter : « Ne tuez pas ce que vous haïssez, sauvez ce que vous aimez ».

Mais aujourd’hui, il se moque ouvertement de cette vidéo, en réagissant avec humour à une seconde vidéo intitulée « Anonymous Part II », diffusée ce lundi. Cette vidéo satirique suggère qu’Elon Musk et ses partisans croient que la vidéo des Anonymous publiée le week-end dernier a probablement été réalisée par des vendeurs à découvert — des investisseurs qui profitent de la chute des actions Tesla à court terme.

Une satire impliquant Gordon Johnson

Réelle action hacktiviste ou nouvelle tentative de vendeurs à découvert ? L’origine exacte de la vidéo demeure inconnue. Mais dans tous les cas, le PDG de Tesla a choisi de se moquer ouvertement de cette menace en réagissant via deux emojis hilares à une suite satirique, diffusée sur le compte YouTube de « Not Financial Advice », fervent supporter de Tesla :

À LIRE AUSSI :
Des chercheurs développent un nouveau tissu pour nous protéger de la chaleur

« C’est un autre message d’Anonymous pour Elon Musk. Nous continuerons à vous exposer, nous ne nous reposerons jamais », commence le personnage masqué dans la vidéo. « Notre message aujourd’hui est que Tesla ne vaut fondamentalement rien et que les investisseurs devraient fuir […]. Vendez tout ou perdez tout », conclut l’individu.

La vidéo insinue ensuite que la voix de l’individu masqué, qui se fait passer ici pour un membre des Anonymous, appartient à l’analyste Gordon Johnson, le PDG et fondateur de GLJ Research, célèbre cabinet de conseil en investissement. Il se trouve que Gordon Johnson a été l’un des ours les plus importants de Tesla, un vendeur à découvert soutenant que l’entreprise était surévaluée à Wall Street (en bourse, un ours étant un « baissier », qui anticipe une baisse des actifs).

« Attendez, attendez, attendez… Est-ce que c’est… est-ce que c’est Gordon Johnson ? » dit une deuxième voix non modulée interrompant le prétendu pirate informatique. « Qui est ce Jordan Gohnson dont vous parlez ? » répond la voix anonyme. « Non Gordon Johnson, le gars qui s’est trompé sur Tesla depuis des années maintenant. C’est vous ! », poursuit la voix non modulée. Une vidéo humoristique qui a apparemment beaucoup fait rire Elon Musk, qui a twitté deux emojis hilares en guise de réponse :

réponse Elon Musk

Des investisseurs en colère ?

La publication de la première vidéo ne semble pas avoir vraiment entaché la réputation d’Elon Musk. Le hashtag #WeLoveYouElon s’est même largement répandu sur les réseaux sociaux, en soutien au milliardaire. Les investisseurs semblent eux aussi indifférents aux menaces, puisque le cours de l’action Tesla a augmenté d’environ 3% depuis la publication de la vidéo.

À LIRE AUSSI :
Les employés des centres d'appel pourront utiliser l'IA pour imiter votre accent

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

On ne sait toujours pas aujourd’hui quelle est l’origine exacte de ce portrait peu reluisant de l’homme d’affaires, qui pointe du doigt les conditions de travail des employés des usines Tesla, ou encore le fait que des enfants travaillent dans ses usines de cobalt, métal indispensable à la construction des batteries des véhicules. Il pourrait effectivement s’agir d’investisseurs en colère : le volte-face récent d’Elon Musk vis-à-vis du Bitcoin a en effet provoqué d’importantes fluctuations de la valeur de cette monnaie virtuelle ; certains ont donc sans doute perdu beaucoup d’argent.

Si le PDG de Tesla fait preuve d’une influence démesurée, chaque individu reste néanmoins libre de ses actes. Selon Futurism, l’homme d’affaires aurait lui-même averti à plusieurs reprises qu’il ne fallait pas placer toutes ses économies dans les cryptomonnaies, qui sont par nature un investissement très risqué. On peut donc s’interroger sur sa responsabilité réelle dans cette affaire.

Le collectif des Anonymous, s’il est bien derrière la vidéo diffusée le week-end dernier, semble s’être forgé une opinion sur ce point. Mais cela n’empêchera sans doute pas Elon Musk de continuer à poster régulièrement des tweets viraux sur les cryptomonnaies…

Source : The Independent

Laisser un commentaire
cryptomonnaies Cliquez pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en 10 minutes.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.