1.7K Partages

De nombreux défis seront à relever pour les premiers colons humains qui tenteront de survivre sur Mars : ces derniers devront notamment faire face aux rayons cosmiques mortels, qui constituent l’un des obstacles majeurs à la colonisation. Mais à présent, des scientifiques pensent avoir découvert l’endroit parfait pour établir une colonie humaine sur la planète rouge.

En effet, l’un des défis les plus importants auxquels seront confrontés les futurs colons sur Mars, est le bombardement constant de rayonnement cosmique mortel. Cependant, une équipe de scientifiques planétaires de la Washington Academy of Sciences a eu une idée quant à la manière de survivre et de rester en sécurité sur la planète rouge.

Afin d’éviter les rayons cosmiques, les scientifiques suggèrent l’élaboration de colonies à l’intérieur de cavernes souterraines appelées tunnels de lave (ou tubes de lave), qui sont des cavernes naturelles se trouvant sur la planète, que l’on pense s’être formées par le même processus que sur Terre, soit de l’écoulement d’une lave fluide dans un canal, transformé en tube par le refroidissement et la solidification de la surface de la lave. À noter que le flux finit par s’arrêter et s’écouler hors du tube, laissant un espace vide en forme de tunnel, plusieurs mètres sous la surface. Apparemment, les chercheurs auraient même déjà découvert l’endroit idéal pour établir cette future colonie humaine.

Hellas planitia mars colon tunnel tube lave

Mosaïque de photographies de Hellas Planitia. Crédits : NASA

Selon les chercheurs, la zone idéale serait un bassin d’impact profond connu sous le nom de Hellas Planitia, près de l’équateur de la planète rouge, là où les niveaux de rayonnements sont inférieurs à ceux d’autres régions sur Mars.

Après avoir identifié trois structures qui semblent être des tubes de lave, sur la base d’images prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA, l’équipe a testé son hypothèse de protection contre les radiations dans trois tunnels de lave situés aux États-Unis (dans trois États différents).

mars tunnel tube lave

Vues aériennes d’une chaîne de cratère à fosses, cachant un tube de lave au Nouveau-Mexique (en haut) et une formation similaire sur Mars (en bas). Crédits : Paris et al./arXiv

Et selon les chercheurs, effectivement, les tubes ont bloqué jusqu’à 82% du rayonnement solaire qui a atteint la surface de la Terre.

Vous aimerez également : Deux réservoirs d’eau différents sur Mars ?

Une zone à risque

Ce n’est pas la première fois que des experts suggèrent d’utiliser des tubes de lave pour débuter une nouvelle civilisation : en 2017, par exemple, l’agence spatiale japonaise a fait la même suggestion concernant une colonie lunaire.

Cependant, malgré la popularité de l’idée, cette dernière reste toutefois dangereuse pour les hypothétiques colons. En effet, même avec des niveaux de rayonnement inférieurs à la moyenne au niveau de Hellis Planitia et le blindage protecteur des tunnels souterrains, les colons seraient toujours confrontés à des niveaux dangereux de rayonnement cosmique… ce qui signifie que les chercheurs devront trouver un autre moyen de protéger les futures civilisations martiennes des dangers de l’espace.

Source : Journal of the Washington Academy of Sciences
planete rouge mars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.7K Partages
1.7K Partages
Partager via
Copier le lien