Un trésor rare a récemment émergé du plus profond de la Terre : l’une des plus grandes émeraudes jamais découvertes.

Originaire de la mine d’émeraude de Kagem, en Zambie, l’émeraude a été nommée Inkalamu, un mot chibemba qui signifie « lion émeraude ». La magnifique pierre fait 5655 carats (1131 grammes, soit 39.9 onces). Selon Gemfields, la société qui détient 75% de la mine, la pierre est « d’une clarté remarquable et possède une teinte verte-dorée parfaitement équilibrée ».

La géologue Debapriya Rakshit et le spécialiste en émeraude Richard Kapeta, ont découvert la pierre le 2 octobre 2018, dans les profondeurs de la plus grande mine à ciel ouvert de Kagem. Selon Gemfields, ce puits n’avait encore jamais rien rapporté de la taille d’Inkalamu auparavant, bien que la pierre massive n’est pas la plus grande jamais observée à travers le monde, ni-même de la mine Kagem. La plus grande trouvaille de la mine est une pierre de 6225 carats qui a été nommée Insofu (« éléphant » en Chibemba). Elle fut découverte en 2010.

Et la plus grosse émeraude jamais extraite de la Terre est l’émeraude Bahia, du Brésil. Il s’agit d’un bloc de roche dans lequel sont incrustés plusieurs gros cristaux d’émeraude non coupés, pesant au total 341 kilogrammes, pour environ 1.7 million de carats. De ce poids, les chercheurs estiment que plus de 180’000 carats sont des émeraudes. Mais la pierre Inkalamu est définitivement à la hauteur, et peut-être même dans le top 5 des plus grandes émeraudes au monde.

Vous aimerez également :
Une femme découvre un énorme diamant dans un parc de l’Arkansas

Comment se forment les cristaux d’émeraude ? Ils se forment profondément dans le sol, dans des conditions qui leur permettent souvent de devenir très massifs. Cependant, les inclusions (un autre matériau piégé dans les cristaux au fur et à mesure de leur formation) sont relativement courantes, ce qui signifie que les cristaux d’émeraude peuvent être très fragiles et ne restent pas toujours intacts. À Kagem, ils sont formés à partir de béryllium, qui aurait été transporté dans le schiste métamorphique de talc et de magnétite de la Zambie, avec du magma volcanique, il y a environ 500 millions d’années.

emeraude pierre precieuse zambie carats

Crédits : Gemfields

Tandis que le magma se refroidit, il forme un type de roche ignée appelée pegmatite, qui laisse de côté le béryllium, dans le fluide restant. C’est dans cet environnement chaud et sous haute pression, que le béryllium cristallisé se teinte de vert profond, par le biais du chrome contenu dans le schiste de talc-magnétite, formant progressivement des émeraudes.

Avant sa découverte et son extraction, Inkalamu gisait dans le sol depuis environ 450 millions d’années. Gemfields prévoit de vendre la pierre à Singapour durant le mois de novembre, et on s’attend à ce qu’elle soit ensuite taillée en pierres plus petites, qui seront collectivement appelées « la Fierté d’Inkalamu ».

Gemfields a promis que 10% des bénéfices du produit vendu aux enchères seraient répartis entre deux programmes de conservation des lions, le Zambian Carnivore Programme et le Niassa Carnivore Project.

« Des centaines de chutes seront peut-être transformées en gemmes, cabochons et perles plus petites, mais la clé réside dans la récupération de pièces de grande qualité. Étant donné que cette émeraude est une perle rare, il est également parfaitement concevable que l’acheteur choisisse de l’acquérir à titre d’investissement » a expliqué le porte-parole de Gemfields, Adrian Banks, dans un communiqué.

Source : Gemfields

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.