En pleine visite dans un parc de l’État de l’Arkansas, une femme et sa famille emportent sans le savoir un gros diamant, qui représente probablement la plus grosse découverte de sa vie.

Une femme de 71 ans habitant dans l’état du Colorado était en escapade en Arkansas avec son mari, son fils, et ses deux petits-enfants, pour visiter le « crater of diamonds », un parc qui se trouve au-dessus d’un ancien conduit volcanique érodé et qui, comme son nom l’indique, possède un sol riche en diamant. Comme bon nombre de personnes avant eux, ils espéraient avoir la chance de découvrir un morceau de la matière naturelle la plus dure au monde.

Alors qu’elle cherchait depuis une dizaine de minutes, elle tomba sur ce qu’elle pensait être un morceau de verre, mais heureusement, elle demanda tout de même à son fils de le garder dans sa poche.

Ce n’est que lorsqu’elle retourna au centre du parc après une bonne heure de recherche, que des membres du staff ont pu identifier le simple « bout de verre » comme étant finalement un diamant, le plus gros découvert dans le parc cette année. Il faisait plus de 2.63 carats.

« J’utilisais une pierre pour gratter la terre, mais je ne savais pas si je découvrirais le diamant avec ou non. Il était juste couché sur la surface ! » a déclaré la femme, qui a tenu à rester anonyme.

Vous allez aussi aimer :

Des scientifiques ont créé un diamant plus dur que le diamant naturel

Le Crater of Diamonds State Park est le seul endroit au monde contenant des diamants dans son sol, et qui reste accessible au public. Environ 1 diamant sur 5 enregistrés dans cette zone a été découvert à sa surface.

En labourant son sol, les employés avaient volontairement contribué à son érosion pour l’assouplir. Ils ont expliqué que les diamants sont des matériaux très lourds, et que la saleté se colle très peu à ces derniers, car leur conductivité électrique est faible.

Lorsqu’il pleut, les gros diamants sont lavés de toute saleté et brillent davantage à la réapparition du soleil, facilitant leur détection.

256 diamants ont été trouvés dans le parc cette année, et plus de 75’000 ont été enregistrés depuis 1906, l’année où le premier a été découvert. Tous les diamants étaient, sous leur forme brute, de tailles différentes, mais tous étaient généralement de couleur brune, blanche ou jaune.

Le plus gros ayant été découvert aux États-Unis date de 1924 et provient également de ce même parc. Il faisait plus de 40.23 carats.

Source : Arkansas State Parks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.