11.3K Partages

Dans la nuit de vendredi à samedi, un volcan de l’île de Bali en Indonésie est entré en éruption. Une grande quantité de cendres s’est répandue dans le ciel au-dessus des villages environnants. La lave coulant des flancs ne manque pas à l’appel.

L’Agung (ou mont Agung), sur l’île de Bali, est soudainement entré en éruption la nuit du vendredi 24 au samedi 25 mai, provoquant ainsi l’annulation de plusieurs vols suite à la mise en alerte par les différentes agences nationales. Heureusement, pour le moment, aucune victime n’a été rapportée. Pourtant, l’éruption aurait répandu de la lave et des roches incandescentes sur environ trois kilomètres.

Selon plusieurs rapports de l’agence nationale d’aide aux sinistrés, l’éruption aurait duré 4min30. Les autorités disposaient de 50’000 masques à titre de précaution, bien que le niveau d’alerte quant au volcan soit resté inchangé, et qu’il n’y ait eu aucune évacuation, rapporte Reuters.

Les vols de Qantas Airways, Jetstar et Virgin Airlines ont repris leurs opérations normales samedi.

La dernière éruption majeure du mont Agung a eu lieu en 1963, et elle causa la mort de plus de 1000 personnes. Depuis une augmentation d’activité et la détection de traces visibles de cendres et de fumée émanant de la montagne en 2017, le volcan avait été mis sous surveillance. Les autorités avaient alors passé l’état d’alerte au deuxième rang.

eruption volcan agung bali

24 mai 2019 : l’épaisse fumée et une lueur de lave sont visibles lors de l’éruption du volcan Agung dans la régence de Karangasem, à Bali. Crédits : Wayan Kartika/ via REUTERS

En Indonésie, l’activité volcanique est commune, le pays étant situé sur la ceinture de feu de l’océan Pacifique (appelée aussi ceinture circum-pacifique), où les plaques tectoniques se heurtent et se déplacent souvent, provoquant de fréquentes activités sismiques et volcaniques.

À lire également : Détection de la plus grande éruption volcanique sous-marine de l’histoire

75% des volcans, soit plus de 450, sont situés le long de la ceinture de feu, et 90% des tremblements de terre se produisent le long des plaques. Ces limites sont également marquées par les principales fosses océaniques de la Terre.

Source : Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11.3K Partages
11.3K Partages
Partager via