Une étoile éjectée par le trou noir supermassif du centre de la Voie lactée atteint une vitesse stupéfiante !

etoile centre galactique trou noir supermassif
Vue d’artiste montrant l’étoile en question éjectée par le trou noir supermassif de notre galaxie. | James Josephides/Swinburne Astronomy Productions

Une étoile a été éjectée du centre galactique, plus précisément du trou noir supermassif se situant au cœur de la Voie lactée (connu sous le nom de Sagittarius A*), à la vitesse impressionnante 6.12 millions de kilomètres par heure !

C’est environ cinq millions d’années après cette éjection qu’un groupe de chercheurs, dirigé par Sergey Koposov du Centre de cosmologie McWilliams de l’Université Carnegie Mellon, a repéré l’étoile, connue sous le nom de S5-HVS1, dans la constellation de la Grue.

L’étoile a été aperçue voyageant relativement près de la Terre (à 29’000 années-lumière) à une vitesse sans précédent, au moins 10 fois plus élevée que celle de la plupart des étoiles de notre galaxie. En effet, S5-HVS1 se déplace à environ 6 millions de kilomètres par heure !

« La vitesse de l’étoile découverte est si élevée qu’elle quittera inévitablement la galaxie et ne reviendra jamais », a déclaré Douglas Boubert, chercheur à l’université d’Oxford et co-auteur de l’étude.

etoile centre galactique trou noir supermassif
Une vue d’artiste montrant l’étoile S5-HVS1, éjectée par le trou noir supermassif situé au centre de notre galaxie, et plus connu sous le nom de Sagittarius A*. Crédits : James Josephides/Swinburne Astronomy Productions

« C’est super excitant, car nous soupçonnions depuis très longtemps que les trous noirs peuvent éjecter des étoiles à de très haute vitesses ! Cependant, nous n’avions jamais eu d’association sans équivoque d’une étoile aussi rapide avec le centre galactique », a déclaré Koposov.

L’étoile a été découverte grâce aux observations du télescope anglo-australien (AAT) de 3.9 mètres de diamètre et du satellite Gaia de l’Agence spatiale européenne. Cette découverte fantastique a été faite dans le cadre du S5, soit le Southern Stellar Stream Spectroscopic Survey, une collaboration d’astronomes du Chili, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Australie.

etoile centre galactique trou noir supermassif
L’emplacement et la direction de l’étoile S5-HVS1 dans le ciel nocturne. À noter qu’elle s’éloigne du centre de la Voie lactée. Crédits : Sergey Koposov

À présent que l’étoile a été repérée, les chercheurs pourraient retracer son parcours depuis le trou noir supermassif Sagittarius A*. Cette découverte met également en lumière un exemple du mécanisme de Hills, proposé par l’astronome Jack Hills il y a de cela 30 ans : dans lequel les étoiles sont éjectées à grande vitesse du centre des galaxies après une interaction entre un système d’étoiles binaires et le trou noir central.

À LIRE AUSSI :
Des astrophysiciens pourraient avoir découvert la première exoplanète située dans une autre galaxie

Vous aimerez également : Des astronomes découvrent un trou noir supermassif tournant presque à la vitesse de la lumière

« Il s’agit de la première démonstration claire du mécanisme de Hills en action », a déclaré Ting Li, membre du Carnegie Observatories et de l’Université de Princeton, à la tête de la collaboration S5. « Voir cette étoile est réellement étonnant car nous savons qu’elle s’est formée dans le centre galactique, un endroit très différent de notre environnement local. C’est un visiteur venu d’un pays étranger », a-t-il ajouté.

« Tandis que l’objectif scientifique principal de S5 est de sonder les courants stellaires – les galaxies naines et les amas globulaires étant perturbés par ce type de passage – nous avons consacré des ressources inutilisées à la recherche de cibles intéressantes dans la Voie lactée et voilà, le tour est joué, nous avons découvert quelque chose d’absolument incroyable ! Avec nos futures observations, nous espérons en découvrir encore plus », a déclaré Kyler Kuehn, directeur adjoint de la technologie à l’observatoire Lowell, qui fait partie du comité exécutif de S5.

Source : Monthly Notices of the Royal Astronomical Society

Plus d'articles
corbeaux conscience perception
Une étude montre qu’une forme de conscience élaborée existe chez certains oiseaux
trou noir supermassif Un trou noir est un objet compact au champ gravitationnel si intense qu'aucune matière ni aucun rayonnement ne peut s'en échapper. Puisque ces astres n'émettent aucune lumière, ils ne peuvent être... [...]

Lire la suite

annee lumiere distance astronomie L'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite

definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

trou noir supermassif Un trou noir est un objet compact au champ gravitationnel si intense qu'aucune matière ni aucun rayonnement ne peut s'en échapper. Puisque ces astres n'émettent aucune lumière, ils ne peuvent être... [...]

Lire la suite