2.3K Partages

Même si la planète rouge est relativement souvent bombardée par des objets cosmiques, elle en montre rarement les cicatrices. Cependant, en avril, la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a observé un cratère d’impact intriguant à la surface de la planète. En effet, le cratère surprend tant par ses étonnantes couleurs que par sa topologie.

Remarquable à la fois par sa taille et par ses ondes d’impact, la marque noire et bleue se démarque de la surface rouge et poussiéreuse de la planète. Le cliché aux couleurs améliorées a été capturé à l’aide de la caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) de la NASA, en orbite à 255 kilomètres d’altitude.

Chaque année, Mars est bombardée par plus de 200 astéroïdes et comètes. Si certaines d’entre elles laissent des traces sombres similaires ou d’autres caractéristiques remarquables, la planétologue Veronica Bray de l’Université de l’Arizona explique que ce nouveau cratère est l’un des plus impressionnants qu’elle ait jamais vus.

cratere mars mro

Cette image (couleurs améliorées) prise par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter montre un très étonnant cratère d’impact à la surface de Mars. Crédits : NASA/JPL/University of Arizona

Au cours des treize années d’observation de Mars par le MRO, peu d’événements ont été comparables. Alors que le fragment de roche spatiale responsable semble avoir une largeur d’environ 1.5 mètre, le cratère lui-même est beaucoup plus grand, d’environ 15 à 16 mètres de large.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Un cratère d’impact inhabituel

Un si petit objet aurait probablement brûlé dans l’atmosphère beaucoup plus épaisse de la Terre. Même sur Mars, ces roches qui arrivent peuvent souvent se briser à l’entrée de l’atmosphère, créant des chaînes de cratères. Dans ce cas, cependant, le rocher devait être plus solide que d’habitude, car il a réussi à se faufiler dans un endroit de la région de Valles Marineris, située près de l’équateur martien.

Sur le même sujet : Le rover Curiosity filme le défilement nuageux sur Mars

« Ce qui le distingue, c’est le matériau plus sombre exposé sous la poussière rougeâtre » explique l’équipe en charge de HiRISE. Il s’agit de la zone sombre au centre de l’image, où la poussière a été écartée pour révéler la surface rocheuse située en dessous.

La nature exacte de la géographie dans cette région est encore incertaine, mais Bray indique que la surface en dessous est probablement en basalte. Et le bleu dans l’image, ajoute-t-elle, est probablement dû à la présence d’une faible quantité de glace, qui se cache aussi sous la poussière.

Bien que le moment précis de l’impact soit inconnu, les astronomes pensent qu’il s’est probablement produit entre septembre 2016 et février 2019.

Sources : University of Arizona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.3K Partages
2.3K Partages
Partager via
Copier le lien