L’effondrement de l’écosystème océanique pourrait sérieusement menacer l’humanité d’ici 25 ans

effondrement ecosysteme oceanique pourrait menacer humanite 25ans
| TripSavy/Flickr

Les écosystèmes marins sont des environnements extrêmement fragiles, bien qu’ils soient essentiels à la dynamique actuelle de la planète. C’est notamment le cas du plancton et des récifs coralliens qui, en plus de constituer un biotope riche pour la faune et la flore marines, sont à la base de la chaîne alimentaire de nombreux êtres vivants. Cependant, deux chercheurs ont récemment lancé un signal d’alarme : si aucune disposition n’est rapidement prise pour endiguer l’acidification progressive des océans, ce processus continuera de détruire la vie planctonique jusqu’à entraîner l’effondrement de la chaîne alimentaire mondiale et la mise en danger de l’humanité d’ici une vingtaine d’années.

Alors que les océans deviennent de plus en plus acides – un effet secondaire particulièrement dangereux des émissions de gaz à effet de serre —, la chaîne alimentaire mondiale pourrait s’effondrer et l’humanité pourrait faire face à une dévastation totale d’ici quelques décennies, selon un nouvel article publié dans la revue SSRN.

L’article, rédigé par deux entrepreneurs et chercheurs travaillant pour fournir un accès à l’eau potable et affiliés à l’Université d’Édimbourg, soutient que même une légère augmentation de l’acidité entraînera de profonds changements dans les écosystèmes océaniques — des changements qui auront ensuite des ramifications mondiales à terme.

Les plantes et les animaux planctoniques à la base de la chaîne alimentaire marine rendent toute vie possible sur Terre. Sans eux, l’atmosphère serait toxique à cause du dioxyde de carbone, nous n’aurions pas d’oxygène et il n’y aurait pas de baleines, d’oiseaux ou de poissons dans les océans. Au cours des 70 dernières années, plus de 50% de toute la vie marine a disparu des océans du monde, et elle continue de décliner à un taux de 1% d’année en année. Le dioxyde de carbone atmosphérique provoque l’acidification des océans, et une perte constante de plantes et d’animaux marins accélère ce processus.

À LIRE AUSSI :
Une grande partie de la forêt amazonienne émet maintenant plus de CO2 qu'elle n'en absorbe

Acidification des océans : elle détruit plancton et récifs coralliens

Une petite augmentation de l’acidité causée par le dioxyde de carbone dissout la calcite et l’aragonite de magnésium, des formes de carbonate de calcium composant 50% de toute la vie marine, y compris le plancton et les récifs coralliens. Au cours des 25 prochaines années, le pH continuera de baisser de 8.04 à 7.95, et on estime que 80 à 90% de toute la vie marine disparaîtra des océans. Même si le monde atteint le zéro net dans les émissions d’ici 2045, le dioxyde de carbone atmosphérique dépassera toujours les 500 ppm et les océans chuteront toujours à un pH de 7.95.

graphique evolution ph ocean
Graphique montrant l’évolution du pH océanique au cours des 25 derniers millions d’années, ainsi qu’une projection pour le futur. © Turley et al. 2006

Sur la base de la politique actuelle d’atténuation des émissions de carbone contre le changement climatique, nous ne serons pas en mesure d’arrêter la disparition de la majorité de la vie marine, qui comprend le poisson et l’approvisionnement alimentaire de 3 milliards de personnes. De plus, nous perdons le système de survie de la planète. Ce déclin est passé largement inaperçu, car la plupart des plantes et des animaux des océans mesurent moins de 1 mm et ne sont pas surveillés de près. À titre d’exemple : Prochlorococcus, une cyanobactérie responsable de la fabrication de 20% de notre oxygène, n’a été découverte qu’en 1985.

L’acidification des océans et le changement climatique ne peuvent décrire adéquatement la perte de vie marine. 30% de l’océan a des concentrations élevées de nutriments (nitrates), mais une croissance végétale nulle ou faible. Si la responsabilité n’incombe pas au manque de nutriments ou d’oligo-éléments, alors cela ne laisse que la pollution de l’environnement aquatique comme dernière explication plausible. L’impact de la pollution chimique et microplastique sur la vie marine planctonique a été presque complètement ignoré par la communauté scientifique, et en tant que tel, l’industrie et les gouvernements n’ont pas été alertés de la menace imminente pour les océans.

À LIRE AUSSI :
Dans le Nord-Ouest Pacifique, les températures au sol ont atteint un record de 63 °C

Une étude à lire avec précaution

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

L’argument central du duo se résume donc au fait qu’un océan plus acide pourrait dissoudre certains des composés qui composent des organismes comme le plancton et les récifs coralliens, ainsi que les matériaux dont ils ont besoin pour survivre. Et tandis que d’autres espèces finiraient par prendre leur place, les formes de vie qui peuvent survivre aux conditions les plus difficiles sont beaucoup moins adaptées pour fournir la base du réseau trophique, ce qui signifie que le phénomène éliminerait un approvisionnement alimentaire majeur.

À la fin de cette réaction en chaîne, affirment les chercheurs, l’approvisionnement alimentaire de quelque 3 milliards d’humains pourrait disparaître complètement. Les impacts du changement climatique sur les océans font déjà des ravages sur la planète, mais certains aspects du document doivent être pris avec des pincettes. Les auteurs font un certain nombre d’affirmations sans citations, notamment que des microbes toxiques empoisonneront l’atmosphère lorsque des vents puissants les souffleront hors de l’océan et dans les airs.

Malgré tout, mis de côté les affirmations occasionnelles douteuses, l’article lance un terrible avertissement pour l’avenir de la planète. Compte tenu de la difficulté de surveiller les microbes océaniques dont dépend la planète, le document soutient que nous devons réagir dès aujourd’hui si nous voulons que les générations futures aient une chance de se battre.

À LIRE AUSSI :
La fuite d'un pipeline sous-marin provoque un gigantesque incendie dans le golfe du Mexique
Sources : SSRN

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.